PhotoArtist_tests

Contribuer à cet article | Créer un nouvel article
Category:Tests
Category:Logiciels

Les qualités et les défauts de PhotosArtist version 1.02

23 juin 2010


Tests réalisés par 4 photographes du club photo de la MJC de Mauguio, dans le grand sud à côté de Montpellier.

Présentation de l'équipe de tests


Quatre photographes de cultures très différentes, mais qui sont tous dans le même club photo. Ils utilisent Adobe Photoshop Lightroom pour gérer leur flux photographique.
Bernadette, adepte du scrapbooking avec ciseaux et colle, de livres photos réalisés sur le net. Chaque année tous ses enfants et petits enfants reçoivent leur livre photo à Noël. Elle utilise un petit PC fixe de 512 Meg de mémoire et disque de 15 giga au début du test puis passe à un iMac i5. ADSL d’512ko/s. Boîtier NIKON D5000.
Barbara, l’œil photographique, chaque week end 500 photos de sport passent de son NIKON à son ordinateur. Elle n'a aucune compétence en informatique, mais se débrouille sans peur. Elle n’a jamais réalisé de livre photo : Ordinateur portable 1 Giga de mémoire. ADSL 2 Méga/s, boîtier NIKON D40X
Nathalie, celle qui gagne les concours photos par l'originalité de ses clichés, et leur qualité technique. PC portable , ADSL 8Mega/s, Boîtier NIKON D70s
Francis, le vieux professionnel de l’informatique, il a déjà réalisé beaucoup de livres photos chez différents éditeurs, mais pas de scrapbooking. Il aime les livres sobres ou tout est rectiligne à fond blanc ou crème. Passionné de Noir et Blanc sur papier baryté. Ordinateur fixe Windows 4giga de mémoire, et un Macbookpro avec processeur i7, 4 giga de mémoire, disque rapide. ADSL 8Méga/s . Boîtier OLYMPUS E-410 « vieux » de 3 ans.

Définitions


Un livre photo (appelé aussi "book photo") est un album photo imprimé et relié par l'éditeur chez qui vous avez commandé ce produit.
Un logiciel photo est un outil installé sur votre ordinateur (ou sur internet) qui va vous aider à réaliser l'album dont vous rêvez à partir de vos photos de haute qualité
Tester:
D'abord, sachez que faire des tests, cela prend du temps ! Plusieurs heures, certainement sur plusieurs jours. On ne se transforme pas éditeur pour mettre en page nos clichés en quelques minutes.
Le logiciel capable de nous aider et de nous proposer des thèmes ou des cadres bien préparés se révélera l'élément clef de la réussite. Sinon nous obtiendrons un livre sans âme, sans homogénéité, sans relief.

Les étapes


Télécharger le logiciel


Durée indicative du téléchargement en fonction du débit de votre connexion internet

Bilan pour le téléchargement complet de la version 1.0
Francis : 30 minutes
Barbara : 2h30
Bernadette : 4h30
Nathalie : 30 minutes
C'est long, on peut comprendre que certains abandonnent. Avec la version 1.0.2 (Spéciale amélioration des performances) un téléchargement par une applet java améliore ce téléchargement en vitesse de transfert et outils de reprise. Avec la 1.1 encore 30% de gagné.

Préparer l'installation


Francis : 25 minutes d'extraction du fichier ZIP
Barbara : 30mn
Bernadette : 40 mn
Nathalie : 25mn

Installer


Francis : 35 minutes sur PC puis 10 minutes sur le MacBookpro
Barbara : 30 minutes
Bernadette : Une heure
Nathalie : 30 minutes
Conseil: si vous êtes un groupe, ne faites qu'un seul transfert par le net, une extraction du ficher ZIP sur votre disque rapide et distribuez le répertoire à vos copains.

La méthodologie de test:

  • En utilisant lightroom, Aperture, iPhoto, Bibble 5 ou autre, sélectionnez les images qui raconteront une histoire dans votre livre.
  • Corrigez les images, améliorez le cadrage, l'exposition, les couleurs. Exportez vos images au format JPEG avec 240 points au pouce la qualité idéale pour l'impression, taille de photo, avec le grand côté plus petit que 29cm, qui sera notre plus grand livre. Ceci pour éviter les images de 10 à 20 Millions d'octets qui vont ralentir la composition du livre et vos modifications.
  • Réfléchissez aux photos qui vont figurer sur les mêmes pages et bâtissez un début de séquencement, c'est-à-dire décidez quel cliché sera à la page 1, puis à la page 2. Le critère de choix sera plutôt l'homogénéité des clichés, couleurs et tonalités, que la chronologie. Pensez à la première page de couverture, et à la dernière.
  • Rédigez un petit scénario qui présente l'enchaînement de chaque image, vous aurez ainsi la séquence des images, que vous allez nommer simplement: livre1_image_1.jpg , livre1_image_2.jpg très facile avec Lightroom.
  • Rassemblez toutes les images dans un seul dossier « livre1 » pour simplifier le remplissage par le logiciel.
  • Déterminez la quantité de clichés (<30 pour commencer), le nombre de photos par page, pour choisir le nombre total de pages de ce premier projet.
  • Démarrez PhotosArtist et composez votre livre avec le logiciel, et posez vous quelques questions : l'interface est-elle agréable, rapide a-t-on besoin d'être connecté à Internet ?
  • Décidez du format du livre (vertical, horizontal ou carré), de la taille (A6 jusqu'à A3), du nombre de pages et de la couverture.
  • Sélectionnez vos fonds de page, vos scraps, vos paramètres globaux, importez vos photos, choisissez l'organisation, utilisez les fonctionnalités du logiciel pour améliorer au maximum la qualité visuelle de la double page avec ses photos. etc. ...
  • Convertissez votre livre au format PDF et/ou JPEG avec la qualité professionnelle pour éditeur. Partie payante, d'environ 5 euros pour 28 pages. Présentez le résultat au club photo avec le vidéoprojecteur.
  • Sélectionnez un imprimeur, choisissez la qualité du papier (250 grammes) le type de couverture, de reliure. Impression sur papier photo, papier brillant ou semi-mat… et attendre le résultat, payer et nous présenter le résultat.


Éléments définissant la qualité du logiciel:


-Rapide et léger sur nos machines.
PhotosArtist était plutôt lourd dans sa version 1.0, il s'est amélioré ensuite en 1.0.2 puis en 1.1 , mais il demandera quand même beaucoup de place sur disque (3 giga). Mais vos livres photos en prendront encore plus, et la consommation du/des processeur(s) sera ... impressionnante.



Un exemple de l'utilisation des processeurs, à la composition d'une double page de 4 photos :


-Facilité d'utilisation et l'ergonomie.
Les avis sont partagés, certain vont vite accepter les petites icônes et le principe de sélection des effets graphiques, d'autres vont chercher vainement des menus déroulant et essayer de forcer le logiciel à travailler dans leur logique. L'ergonomie retenue par le créateur est le résultat d'un travail de réflexion qui a abouti à des outils qui laissent la place principale aux pages photos composées, avec des icônes d'action en nombre limité, qui s'affichent à la demande.



-Quantité de formats disponibles.
Plus d'un millier de composition des cadres de pages, les « gabarits », sont proposés d'une photo à six par pages. Le grand classique sera de 3 photos par page au format de vos clichés




-Taille des pages.
Vous pouvez choisir séparément la largeur (de 6,6 cm à 42 cm) et la hauteur (de 6,6 à 30 cm) on peut se faire un book professionnel au format 30x40cm par exemple

-Quantité de pages possibles.
De 4 à 144

-Modification du nombre de pages pendant la composition sans perdre les mises en pages précédentes.
On peut changer à tout moment, tant les dimensions que le nombre de pages.

-Rapide à inclure les photos, à les positionner, à les redimensionner, les recadrer.
C'est le côté rapide de PhotosArtist, à partir des photos sélectées au début, c'est par un glisser/déposer de l'affichage des photos vers les gabarits de pages que s'effectue la composition. La photo est alors découpée selon la forme du gabarit, ou si vous tenez la touche Majuscule pendant ce glisser/déposer, le gabarit s'adaptera au format de la photo pour la garder entière. Ensuite, toutes les actions de recadrage et formatage sont disponibles, par un double click sur l'image.

-Existence d'un mode automatique de positionnement des photos, basé sur les différences de tonalités, des couleurs, ou par ordre chronologique.
Donnez au début le répertoire de vos photos, ainsi que vos effets globaux, et votre livre se composera automatiquement en quelques secondes. Si le résultat vous plaît, c'est fini, sinon vous pourrez faire des modifications locales. Pour l'instant les photos seront placées dans l'ordre alphabétique, une version future disposera d'un système expert pour placer les photos en fonction de leurs couleurs et tonalités.

-Fonds de pages.
Des arrière-plans en concordance avec vos photos donneront une âme à votre livre. Dix styles différents sont proposés, et pour chaque double page, une variante sera automatiquement générée, mais vous pourrez la changer, ou appliquer le même fond à tout le livre.
Vous avez ici la liste des 192 nuances des fonds de pages "Old Paint" qui défilent dans le bas de l'interface.


-Disponibilité d’objets décoratifs (Le fameux scrapbooking), application en double page ou non, et sur tout le livre.
Nous sommes dans le cœur de PhotosArtist, une grande quantité de scraps sont fournis, avec une description simple en Français. On peut les sélectionner comme un effet global pour tout le livre, ou en choisir un spécifique par page. Chaque objet peut être déplacé dans la page, pour chevaucher les clichés ou s'écarter pour les dévoiler totalement. Pensez à l'harmonie des objets, des fonds de pages et des photos.



Les objets en rouge sont sélectionnés, ensuite avec les flèches du clavier, on les déplace ensemble ou indépendamment sur le fond.

Déplacement de l'ensemble des 3 objets vers la gauche

-Composition fonction du type de reliure à réaliser : anneau, agrafes, brochage, reliure en lin (channel bound)
Rien sur ce sujet du type de reliure, à vous d'être prudent et d'y réfléchir.

-Existence de modèles de conception pour une composition manuelle des pages, de la couverture, de la quatrième de couverture.
Beaucoup de gabarits sont disponibles, leur sélection n'est pas très aisée, on en voit 4 dans le défiloir sur un total de 3300. On peut effectuer quelques filtres de sélection, mais une amélioration du choix, par format 3/2, 4/3, carré et.c et autres formes de gabarits est nécessaire. Cela s'améliore déjà avec la version 1.2
Filtrage avec 1 photo par page, il y a encore 1021 gabarits possibles.




-Quel est la place de la créativité pour l'auteur : création de pages de fond et de modèles personnalisés réutilisables.
Une fois que l'utilisateur aura appris à dominer l'interface il pourra faire ensuite ses propres modèles en mode expert avec « l'artiste virtuel » des gabarits de mise en page.

-Possibilité ou pas de retoucher le résultat du mode automatique.
Un double click sur la photo permet de la modifier dans le gabarit. Le mode expert permet de changer les caractéristiques du gabarit, des scraps, des pages… en utilisant une « palette d'ajustement ».



Le format des gabarits peut être revu rapidement, pour s'adapter au format de vos photos, comme ici le 4/3 pour tous les compacts et les REFLEX OLYMPUS et PANASONIC.



-Grand choix de fond de pages, 2128 au total, possibilité d'utiliser tout ou partie de nos photos comme fond de page
Il a une grande diversité des fonds de pages, couleurs et motifs, il n'est pas possible d'y inclure tout ou partie d'une photo personnelle. Cela serait intéressant d'ajouter cette fonctionnalité, en composant un livre sur une personne on pourrait ainsi garder son portrait en fond de page sur tout le livre, et positionner des photos au-dessus.

-Souplesse d'application des fonds de pages, différents pour chaque page ou pour des groupes de pages ou pour tout le livre
Chaque page peut être unique dans sa présentation, motifs , couleurs, objets. On peut décider ensuite de propager à l'ensemble du livre cet arrangement. Attention à la charge du système pour réaliser cette action sur un livre de 144 pages, prévoyez un bon café et petit pain au chocolat.

-Outils de création de la couverture, avec lunette ouverte ou non.
Il n'y a pas d'outils spécifiques pour la couverture, les gabarits classiques sont disponibles.

-Existence ou pas d'un plan de montage avec le nom des photos utilisées à chaque page.
Il manque cet outil de gestion du livre avec la liste des photos utilisées par page. Imaginez la difficulté de créer un livre de 144 pages avec 3 photos par pages. Il faut tenir son livre de bord au minimum dans un fichier texte sinon vous aller en oublier et avoir des doublons.
Une table des matières automatique avec un mini texte et le nom des photos, serait très utile. On pourrait l'inclure ou non au livre.

-Ajustement automatique du nombre de pages du livre, si on ajoute plus (ou moins) de photos (ou pages) que prévu.
Et oui, c'est automatique, ce détail m'avait échappé dans mes premiers essais, car je cherchais désespérément une option, une icône, un menu pour le décider moi-même.


-Possibilité de mettre une légende par photo, par page, de mettre un texte sur toute une page.
Pas de soucis, tout y est avec tous les effets spéciaux souhaités, texte à côté ou sur la photo, inclinaison...

-Possibilité de garder le livre sur son ordinateur, de le visionner en fond d’écran et de le partager avec d’autres.
Pas de soucis, on a les JPEG des pages pour partager sur PicassaWeb, Flickr, etc ...

-Temps passé à la création du livre
C'est très variable selon le degré de préparation du scénario du livre. Si chaque page est bien définie dans son contenu en photos, textes et scarp, la composition sera rapide, ensuite de livre en livre la connaissance des possibilités au travers des icônes va améliorer la performance et le «plaisir» à réaliser le livre.
Si vous n'avez rien préparé et que chaque page donne de nouvelles idées de composition alors le temps va s'allonger, mais le plaisir sera toujours présent pour vous soutenir dans cette aventure.

-Qualité finale... le bonheur à partager avec ses proches !

Le logiciel est là pour nous aider à garder une cohérence et une homogénéité au livre. La qualité des effets graphiques, leur piqué ainsi que la qualité des couleurs mettront en valeur nos clichés.

-Prix de revient complet : coût du logiciel, de l'imprimeur, du transport.

Logiciel gratuit + 6 euros la création du PDF des 28 pages + Imprimeur à 30 euros
Dans mon cas, l'impression sur XEROX 250 avec encres colorées sur papier 250gr, la couverture cartonnée et la reliure d'un exemplaire : 30 Euros facturés par le petit imprimeur.

Conseil: commencez par un livre au format classique A4, cela simplifiera le travail de l'imprimeur.

La vue sur le livre réel tiré de tout ce plaisir à le réaliser avec PhotosArtist sur mon MacBook Pro



Si vous voulez voir le livre en entier, il est ici sur Flickr

Pour continuer, lisez également :
- Conclusion
ainsi que :
- L'introduction à cet ensemble d'articles
- La présentation de PhotoArtist
- L'interview du créateur de PhotoArtist

Categories:

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?