La vérité sur le livre numérique

La vérité sur le livre numérique

Retrouvez cette émission dans iTunes.

Téléchargez & emportez cette émission sur votre baladeur/iPod/iPhone/iPad !

Quel dommage de manquer de temps pour dompter votre matériel photo. Ne pensez-vous pas qu'il est temps de réagir ?

Après avoir lu cet article, vous apprendrez à réussir des photos dont vous êtes fier sans perdre une minute sur vos journées bien remplies.

L'intérêt pour le livre numérique est important en cette fin d'année et, depuis l'arrivée de Kindle en France, on me pose beaucoup de questions. En effet j'ai régulièrement partagé mon expérience de livre numérique sur Déclencheur Carnet depuis l'achat de mon premier Kindle il y a un peu plus de 2 ans.

Cette année, à ma grande surprise, j'ai lu presqu'exclusivement des livres numériques. J'adore lire et le livre numérique est idéal pour moi… mais je ne cherche pas dans cette émission à vous convaincre. Plus modestement je souhaite répondre efficacement à toutes ces questions.

D'une part la lecture est trop personnelle pour imposer mes goûts mais d'autre part, je l'ai déjà écrit, je reçois vraiment beaucoup de questions à l'approche de Noël. Et comme par ailleurs je vois circuler beaucoup de mésinformation, voire de désinformation… il m'a paru utile de partager mon expérience. Parce qu'un livre ce n'est pas une clé USB qu'on se branche sur la tête !

Je vous rassure, cet écart hors des sujets photo/vidéo reste exceptionnel. Le programme habituel de Déclencheur reprendra dès la semaine prochaine.

Enfin… pour la plupart d'entre vous, mon expérience de lecteur est une qualification suffisante pour cette émission mais je suppose que quelques uns voudront en savoir plus. Si vous êtes curieux, je suis également auteur de plusieurs livres informatiques… publiés par un éditeur "classique" Que (éditeur américain) et j'ai également collaboré à MightyWords (aujourd'hui disparu), un des premiers éditeurs numériques (lui aussi américain) il y 10 ans. Plus récemment j'ai publié 3 livres numériques pour Déclencheur. C'est donc un sujet que je ne découvre pas d'hier et j'ai une double vue : lecteur et auteur.

A lire et à commenter sur Déclencheur

Déclencheur Gold

8:00, vous prenez la route. Il pleut. Vous êtes coincé dans un bouchon et vous lancez l’émission de Déclencheur Gold sur votre smartphone. Benoît et un photographe vous tiennent compagnie pour le reste de votre trajet.

8:30h, vous imaginez les photos que vous réaliserez bientôt grâce aux nouvelles techniques découvertes dans Déclencheur Gold. Vous souriez avec fierté en imaginant la réaction de vos amis.

Devenez membre Déclencheur Gold maintenant.

Après avoir lu cet article, vous imaginez sans doute déjà combien vous serez fier de vos photos en devenant membre Déclencheur Gold.

Cliquez ici uniquement si vous n'êtes pas encore convaincu.

Par Benoît Marchal, le Lundi 5 Décembre 2011
Dans : Déclencheur | Medias | Livre | Médias en ligne

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Bonjour,
je vous avais déjà ecrit par le passé.
je suis un fidèle des premiers jours.
Encore bravo.
Pour le sujet le livre électronique, vous avez passé un point crucial : Le prix et sa composition.
Penchez-vous dessus en gros pour 100€
8-10 pour l'auteur
25-30 pour la maison d'edition
pour imprimer il est aujoud'hui INDISPENSABLE
de faire une mise en page numérique ( faite le + souvent par la secretaire de l'editeur)
15-17 prix de l'impression papier + transport
+/10 pour le distributeur
+/-30 pour le libraire
Donc en augmentant fortement sa marge l'éditeur
devrait vendre le ebook à 50% du prix papier!!
or il ne baisse que de 1 à 4 €
au canada - 30% mieux mais..
A+
C
Par clodd le Mardi 6 Décembre 2011 at 05:52 APRES MIDI
c'est vraiment de la publi-information à ce niveau...
Effectivement il est en droit d'aimer sa liseuse, mais là ce n'est pas juste un plaidoyer pour le livre numérique en général, c'est de la propagande pour amazon kindle...

Le cloud tel qu'il le présente peut sembler attractif, mais tel le loup de la fable de la Fontaine « le loup et le chien », au confort d'un service nébuleux sur lequel je n'ai aucun contrôle, je préfère pouvoir coller mon fichier ePub sur l'appareil que je veux, et retrouver la page que j'étais en train de lire, que cela soit depuis ma liseuse Bookeen ou depuis mon téléphone Android avec le logiciel FBReader. C'est moins sexy effectivement, mais au moins mon fichier il m'appartient, et je suis certain que dans 10, 50, 100 ans, mes livres numériques seront lisibles par mes descendants (s'ils sont encore capables de lire des fichiers html compressés). Quel sera l'état des services dans le « cloud » d'Amazon dans 100 ans ?

Se contenter de souscrire à un service, c'est vraiment signer un contrat en blanc avec une entité dont l'unique but est le profit. Quel est la contrepartie pour le lecteur ? Juste un peu de confort, ça me semble faible dans la balance.

Attention vis à vis des promoteurs des DRM... la comparaison avec « la merveilleuse rencontre entre un auteur et un lecteur » pourrait se retourner contre ce système :

Déjà parce qu'il est difficile d'établir une relation saine si l'auteur considère que son lecteur est potentiellement un voleur, et qu'au lieu de lui proposer son oeuvre comme il le faisait dans un livre papier, avec la possibilité de disposer sans condition de l'oeuvre, il lui propose juste une location conditionnée avec une grosse ceinture de chasteté.

Ensuite, parce que le lecteur, déçu par l'attitude les auteurs qui souscrivent aux DRM et retirent de sa liberté, finira plutôt par établir une rencontre entre une oeuvre et un lecteur, c'est à dire qu'il choisira d'accéder à l'oeuvre quel qu'en soit le moyen.
Par FibreBouc le Mardi 27 Décembre 2011 at 09:07 MATIN
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.