Choisir un trépied ou un monopied, rencontre avec Manfrotto

Choisir un trépied ou un monopied, rencontre avec Manfrotto

Retrouvez cette émission dans iTunes.

Téléchargez & emportez cette émission sur votre baladeur/iPod/iPhone/iPad !

Quel dommage de manquer de temps pour dompter votre matériel photo. Ne pensez-vous pas qu'il est temps de réagir ?

Après avoir lu cet article, vous apprendrez à réussir des photos dont vous êtes fier sans perdre une minute sur vos journées bien remplies.

Une petite visite chez un fabriquant de trépieds bien connu : Bogen Imaging France, soit Manfrotto et Gitzo. Déclencheur rencontre David Serdimet (en audio c'est à 2:28) pour une discussion sur le choix d'un trépied.

On a abordé deux grandes questions :

  • comment choisir son trépied, à quels critères doit-on être attentif (3:31) ?
  • trépied ou monopied ? lequel choisir et quand (16:48) ?

Sans surprise, la réponse est... il faut choisir en fonction de votre matériel et en particulier son poids (2:38), de la taille du photographe (6:01 et 9:10). Sans oublier bien entendu le prix (9:54)

Mon conseil : si le budget est serré, privilégiez la stabilité (10:15) en optant pour un trépied de table qualitatif. David ajoute que la possibilité d'emporter le trépied peut être une autre raison de préférer ces trépieds.

David commente aussi l'évolution du marché de la photo (14:11) et nous fait part de son optimisme avec l'arrivée de nouveaux photographes sur le marché de la photo.

Le monopied, contrairement au trépied, ne vise pas la stabilité maximale. Il s'agit plutôt d'un appui supplémentaire pour une pratique plus dynamique (18:44) ou des cas où le trépied est trop peu pratique.

L'interview se termine avec des conseils pratiques sur l'utilisation du trépied (21:05) et du monopied (24:27). Les photos correspondantes sont ici.

Un autre choix, que l'on ignore souvent : quelle rotule, boule ou 3 axes (7:23) ? La 3 axes est la plus populaire en magasins. Elle est aussi la plus précise et donc souvent conseillée en macro mais (avis personnel), une boule de bonne qualité c'est un vrai plaisir. La boule est, en effet, plus rapide et plus fluide à utiliser.

L'édito est consacré à un premier bilan du WikiNews (1:03). Un espace pour partager nos expériences avec le matériel photo.

Les commentaires sont à 26:13 en audio.

Les liens de l'épisode

Déclencheur Gold

8:00, vous prenez la route. Il pleut. Vous êtes coincé dans un bouchon et vous lancez l’émission de Déclencheur Gold sur votre smartphone. Benoît et un photographe vous tiennent compagnie pour le reste de votre trajet.

8:30h, vous imaginez les photos que vous réaliserez bientôt grâce aux nouvelles techniques découvertes dans Déclencheur Gold. Vous souriez avec fierté en imaginant la réaction de vos amis.

Devenez membre Déclencheur Gold maintenant.

Après avoir lu cet article, vous imaginez sans doute déjà combien vous serez fier de vos photos en devenant membre Déclencheur Gold.

Cliquez ici uniquement si vous n'êtes pas encore convaincu.

Par Benoît Marchal, le Mardi 11 Mars 2008
Dans : Matériel | Fabricant | Trépied

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Bonjour,
Voici une alternative très bon marché et ultra portable afin de fabriquer votre propre monopied.
Simple, rapide et efficace :

http://www.metacafe.com/watch/1041948/1_image_stabilizer_for_any_camera_lose_the_tripod/

Samuel
Par Samuel le Mardi 11 Mars 2008 at 08:30 MATIN
Wahou ! que d'infos dans cet épisode.
Vraiment intéressant et confirme ma bonne pratique du trépied wink
Merci Benoit !
Par Tof le Mardi 11 Mars 2008 at 10:28 MATIN
Bonjour,

Suite au 3e segment de l'épisode 112 que je viens d'écouter (et qui est par ailleurs très instructif, comme toujours) je reviens sur les "belgicismes" (ou plutôt leur absence !) de Déclencheur.

Si je comprends parfaitement la (légitime) position de Benoît qui pense à tous les poditeurs non belges, moi je trouve que l'on y perd en charme : plus de 8 prononcés "houit", plus de septantes, nonantes etc.

Qu'en pensez-vous ?

Bonnes photos à tous.
Par Mohand le Mardi 11 Mars 2008 at 02:43 APRES MIDI
Belgicismes : je comprends la position de Benoît et je pense qu'il a raison, même si c'est moins "exotique"...
Par Flodine le Mardi 11 Mars 2008 at 05:06 APRES MIDI
ça ne me dérangerait pas qu'on entende des "septantes" et des "nonantes", je comprend aussi la position de Benoit, et c'est louable de s'adapter à son auditoire.

De toute façon et j'ai l'impression que c'est un peu partout comme ça que ça se passe, l'émetteur du contenu choisi le "format" les recepteurs font ce qu'il peuvent avec ça...

c'est comme les blog avec les fils RSS et/ou Atom, et les fabricants d'appareils photos avec les raw propriétaires ou non et les éditeurs de logiciel. le tout étant de savoir qui est en position de force pour imposer (ou proposer) sont (ses) "format(s)"

en conclusion je pense que Benoit pourrait se permettre les belgissisme sans que le nombre d'auditeur en soit affecté, mais ça ne semble pas être la politique de la maison...

PS : je crois pas que "on ne sait pas acheter..." soit trop usité en France, mais plutot "on ne peut pas..." wink
Par FreakDev le Mardi 11 Mars 2008 at 06:14 APRES MIDI
Page 1 sur 4 page(s) de commentaires 1 2 3 >  pag_last_link
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.