Où l’on parle de reflex et de compacts numériques, avec René Bouillot

Où l’on parle de reflex et de compacts numériques, avec René Bouillot

Retrouvez cette émission dans iTunes.

Téléchargez & emportez cette émission sur votre baladeur/iPod/iPhone/iPad !

Quel dommage de manquer de temps pour dompter votre matériel photo. Ne pensez-vous pas qu'il est temps de réagir ?

Après avoir lu cet article, vous apprendrez à réussir des photos dont vous êtes fier sans perdre une minute sur vos journées bien remplies.

Profitant de la sortie de Photographier avec son Canon Powershot G10/G11, j'ai retrouvé René Bouillot (l'auteur bien connu de La pratique du reflex numérique). La discussion fut longue et très touffue mais j'en retiens en particulier ce contraste entre les deux livres, qui reflète un contraste entre deux manières de travailler et d'approcher la photo. Avec un compact ou un reflex.

René Bouillot, ses lecteurs le savent, aime partir des bases de l'image. Il aime partir d'une maîtrise de la technique. Mais cette technique est au service d'un outil d'expression, c'est d'ailleurs avoue-t-il, ce qui l'a séduit dans ce livre sur les compacts experts Powershot G10/11 (et 12).

J'ai été surpris de découvrir que, pour lui, Le langage de l'image est bien plus important que les livres techniques (un avis partagé sur Déclencheur d'ailleurs).

Mais on n'a pas parlé que de photos, on a également abordé la vidéo. René, vous allez l'entendre, a un avis assez tranché sur le travail au reflex plein format. Un avis qui, comme toujours, s'ancre dans la maîtrise technique et une longue expérience.

A lire, à voir, à commenter sur Déclencheur

Déclencheur Gold

8:00, vous prenez la route. Il pleut. Vous êtes coincé dans un bouchon et vous lancez l’émission de Déclencheur Gold sur votre smartphone. Benoît et un photographe vous tiennent compagnie pour le reste de votre trajet.

8:30h, vous imaginez les photos que vous réaliserez bientôt grâce aux nouvelles techniques découvertes dans Déclencheur Gold. Vous souriez avec fierté en imaginant la réaction de vos amis.

Devenez membre Déclencheur Gold maintenant.

Par exemple, sur cette émission, vous étes maintenant limité à :
durée : 12:02
sans options
En devenant membre Déclencheur Gold vous gagnez :
durée : 34:45 (3 fois plus)
chapitré, stéréo/mono

Après avoir lu cet article, vous imaginez sans doute déjà combien vous serez fier de vos photos en devenant membre Déclencheur Gold.

Cliquez ici uniquement si vous n'êtes pas encore convaincu.

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

vraiment excellent le rené ! sa vision de la vidéo sur un reflex j'adore !
pour la petite histoire dans le chapitre sur la vidéo du d7000 dans mon prochain livre je conseil l'achat d'un caméscope pour la vidéo familiale !
Je me sens moins seul !
Je partage aussi son avis sur le micro quatre tiers de panasonic. J'ai eu le GH1, c'est un outil fantastique, je voulais faire plus de vidéo mais je me suis rendu compte que ce n'était pas mon "langage" donc je l'ai revendu et je suis passé au full frame (Canon 5 DMK2 pour la photo!) Je regrette que nikon ou canon ne prenne pas de risque, n'invente plus comme le fait si bien Panasonic.
Par jeromeg le Mardi 28 Décembre 2010 at 01:28 APRES MIDI
Passionnante et riche interview cher Benoît.
Vous êtes excellent cher René Bouillot !
Je discutais l'autre jour avec un ami du trop plein de flou wink
C'est clair qu'au début ça nous attire irrésistiblement ces jeux de flou avec les reflex, tout bonnement car c'était impossible jusque là (à ces tarifs abordables).
Absolument toutes les vidéos qu'on peut voir sur internet usent et abusent du flou dans presque tous les plans.
Gageons que ça devienne rapidement une technique banale parmi d'autres, et plus cet outil outrancier.
Par Lightroomreg le Mercredi 29 Décembre 2010 at 02:06 APRES MIDI
J'ai été assez étonné par la partie sur la vidéo avec des reflex, dans le sens où il y a des usages pour lesquels leurs particularités peuvent être largement exploitées. C'est notamment le cas pour le domaine qui est cité dans cet épisode : la musique (ce qui correspond à la plupart de mes tournages en ce moment). Je filme avec un 5D Mark II (avec juste un monopode bloqué sur ma ceinture pour stabiliser), je fais la mise au point de manière manuelle (en permanence) avec de très faibles profondeur de champ (parfois à 85 mm f/1,4) et tout va bien ! Je contrôle la zone de netteté exactement comme je le souhaite : là où je veux que ce soit net, les transitions, la vitesse des changements. Si j'avais un autofocus, je n'utiliserais pas. À voir ici : http://www.rendezvouscreation.org/
Par nesposit le Mercredi 29 Décembre 2010 at 06:27 APRES MIDI
J'ajoute un commentaire en reprennant d'autres arguments fréquemment avancés par les utilisateurs du 5D Mark II (avec qui je discute souvent des tournages que nous faisons). Pour revenir sur la faible profondeur de champ, sans aller dans les extrêmes en terme de flou, nous sommes nombreux à reprendre les codes du cinéma en la matière : premier et/ou arrière plan flou, porter l'attention sur la zone nette, passer la netteté d'un plan à un autre, garder la netteté sur une personne alors qu'elle se déplace, etc. Il y a aussi d'autres caractéristiques liées au fait d'avoir un grand capteur qui peuvent être très intéressantes dans certaines circonstances : la grande dynamique (par exemple en contre jour) et les hautes sensibilités accessibles (par exemple 3 200 ISO dans une salle de concert). Cela fait donc du 5D Mark II (et de quelques autres reflex) des outils particulièrement efficaces dans certains cas.
Par nesposit le Mercredi 29 Décembre 2010 at 08:17 APRES MIDI
Je n'avais jamais fait la différence entre vidéo et cinéma, il faut dire que la vidéo ne m'a jamais intéressée...
En cinéma, on utilise du format 35 mm, donc le même problème de floue ?

Un compact permet une grande profondeur de champ, mais à condition qu'il soit équipé d'un petit capteur, car quelques compacts sont maintenant de format aps-c, voire FF...
Par qitof le Vendredi 31 Décembre 2010 at 07:59 APRES MIDI
Page 1 sur 3 page(s) de commentaires 1 2 3 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.