La photo c’est (aussi) un métier

La photo c’est (aussi) un métier

Retrouvez cette émission dans iTunes.

Téléchargez & emportez cette émission sur votre baladeur/iPod/iPhone/iPad !

Quel dommage de manquer de temps pour dompter votre matériel photo. Ne pensez-vous pas qu'il est temps de réagir ?

Après avoir lu cet article, vous apprendrez à réussir des photos dont vous êtes fier sans perdre une minute sur vos journées bien remplies.

Achetez l'émission enrichie exclusivement pour Déclencheur Gold sur
iTunes

Rencontre avec Christophe Flers, un photographe de mariage qui applique en France les recettes de Marcus Bell. La révolution numérique en photo, comme dans d'autres professions intellectuelles, aboutit à pas mal de remises en question. Je trouve agréable d'échanger avec des photographes qui surfent sur la vague de la modernité, comme Valerio Vincenzo, Marcus ou Christophe.

Comme le dit Christophe, "on ne peut plus embobiner les clients," il faut être aux petits soins avec eux et, pour conserver une bonne rentabilité, être productif. Une réflexion qui a débouché sur un travail de fond pour améliorer sa présentation, la qualité de ses produits (ce qui ne se résume pas à la qualité des images) et être plus efficace dans le traitement des images. Bref appliquer à la photo des démarches de bonne gestion.

A lire sur Déclencheur

Déclencheur Gold

8:00, vous prenez la route. Il pleut. Vous êtes coincé dans un bouchon et vous lancez l’émission de Déclencheur Gold sur votre smartphone. Benoît et un photographe vous tiennent compagnie pour le reste de votre trajet.

8:30h, vous imaginez les photos que vous réaliserez bientôt grâce aux nouvelles techniques découvertes dans Déclencheur Gold. Vous souriez avec fierté en imaginant la réaction de vos amis.

Devenez membre Déclencheur Gold maintenant.

Par exemple, sur cette émission, vous étes maintenant limité à :
durée : 8:37
sans options
En devenant membre Déclencheur Gold vous gagnez :
durée : 29:35 (3 fois plus)
chapitré, diaporama, stéréo/mono

Après avoir lu cet article, vous imaginez sans doute déjà combien vous serez fier de vos photos en devenant membre Déclencheur Gold.

Cliquez ici uniquement si vous n'êtes pas encore convaincu.

Par Benoît Marchal, le Lundi 14 Juin 2010
Dans : Déclencheur | Déclencheur Gold | Experience | Avancé | Interview | Parcours | Technique | Vente

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Intéressant de voir qu'on est quelques uns à arriver au même raisonnement sur le branding et le marketing viral, merci de ce podcast.
Par Bruno Raymond le Lundi 14 Juin 2010 at 09:44 APRES MIDI
Épisode très intéressant, précis, pratique... En revanche, je suis toujours étonnée _ et déçue- de voir les auto-entrepreneurs mis au banc des professionnels, presque dans le même panier que ceux qui travaillent au black! Auto-entrepreneur est un statut juridique, ni plus ni moins. Pourquoi un photographe ayant adopté ce statut serait-il forcément un arnaqueur ou un concurrent déloyal ??? Dites-moi, les artisans sont-ils tous des saints ?!
Par Flodine le Mardi 15 Juin 2010 at 11:41 MATIN
C'est une profession intellectuelle, la photo ??
Par Oodini le Mardi 15 Juin 2010 at 01:19 APRES MIDI
Merci Benoit pour ce sujet, Christophe de ton témoignage visant a expliquer notre métier, son avenir et ses évolutions. Il est indispensable que le virage soit pris afin de correspondre aux désirs des époux, à l'ère de l'image. En tant que professionnel de la photo de mariage, en parallèle admin d'une communauté de photographes, une magnifique passion que la photographie à partager. Mais 20 ans que je suis dans le métier et ca continue, pire encore.. Les commentaires acerbes proviennent de ce clivage entre les statuts. Quand la photographie pro parlera t'elle d'un unisson ! On peut voir dans la liste des photographes fr : http://www.ispwp.com/france-wedding-photographers, des statuts différents, qui auteur, qui artisan, qui peut être auto-entrepreneur... C'est comme si un maçon avait différents statuts selon ce qu'il vous construit : une piscine, une maison, un garage...C'est n'importe quoi et entache depuis des années (sous prétexte que c'est interdit par le code)l'accord entre pro, la mise en place de grilles de tarifs minimums et cohérents, des différences en fiscalités et droits d'exécuter tels ou tels travaux. Incompréhensible pour les nouveaux arrivants, cela constitue un frein aux développements de cette profession et possibilité de répondre aux besoins d'un client. Un comble ! Tout cela devra un jour être aussi repenser..
Je ne pensais pas parler de ceci au vue du sujet, mais je tente de répondre ici aux commentaires postés.. de même que oui, une photographie est une œuvre de l'esprit, soit donc liée à la propriété intellectuelle, au même titre que l'écriture, la création d'une base de donnée, site internet etc.. Il est dommageable pour le photographe que de ne pas le savoir ou l'oublier.. Un des points stratégiques sur lequel nous tentons de travailler..
Amitiés,
Nadine Maltese
Par Maltese le Mercredi 16 Juin 2010 at 06:29 MATIN
D'abord, merci Benoit de m'avoir accordé ta confiance pour cette interview.
Flodine, loin de moi l'idée de "mettre au banc" les AE.
le statut AE est sur bien des points un chouette statut, que j'aurais très certainement choisi s'il avait existé au moment de mon installation. Enfin la possibilité de tenter une aventure professionnelle sans prendre trop de risques...
Dans l'interview, et ce n'est peut-être pas très bien perçu, je me "moque gentiment", justement, des photographes qui ont une trouille absolue des AE et des photographes au black, les mettant dans le même panier. Je ne porte même pas de jugement de valeur.

Malheureusement il y a effectivement des abus de l'utilisation de ce statut par des "photographes" (souvent très bas de gamme) habitués au black. C'est une belle opportunité pour eux de se protéger et de continuer leur petit business (pour le coup déloyal) en toute impunité.
Les artisans ne voient bien souvent que cette partie sombre du tableau, sans voir que l'AE est aussi une opportunité pour de jeunes photographes de faire leurs premiers pas dans la profession.

Il faut te faire à l'idée que la majeure partie des photographes craignent et jalousent les AE, qui débarquent avec des idées neuves et fraiches, de belles images, et des prix qui, bien souvent il faut le dire, sont au ras des pâquerettes (normal, il faut bien commencer !!!). Je vois souvent des photographes, entre eux, et malheureusement ce sujet est actuellement le numéro 1... J'en ai un peu marre d'ailleurs !!!

Je te dirais pour conclure que le statut AE est (encore) un bon bouc émissaire, qui permet de se plaindre de sa condition sans jamais vraiment se remettre en question.

A bientôt...
Par Christophe Flers le Mercredi 16 Juin 2010 at 08:53 MATIN
Page 1 sur 6 page(s) de commentaires 1 2 3 >  pag_last_link
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.