Pentax vous répond : DNG ou PEF ?

Pentax vous répond : DNG ou PEF ?

Retrouvez cette émission dans iTunes.

Téléchargez & emportez cette émission sur votre baladeur/iPod/iPhone/iPad !

Quel dommage de manquer de temps pour dompter votre matériel photo. Ne pensez-vous pas qu'il est temps de réagir ?

Après avoir lu cet article, vous apprendrez à réussir des photos dont vous êtes fier sans perdre une minute sur vos journées bien remplies.

Suite à nos différents épisodes sur les contraintes, les limites et les avantages du format DNG, les Pentaxistes ont posé deux questions : dans quel format enregistrer nos RAWs, est-ce que l'enregistrement en DNG s'accompagne d'une perte d'information comme lors des conversions depuis d'autres boîtiers ? En effet, les boîtiers Pentax peuvent enregistrer dans un format propriétaire, le PEF, et dans le négatif numérique promu par Adobe, le DNG.

Plutôt que de nous perdre en conjectures, j'ai préféré poser la question à Pentax. Après quelques jours de recherche, la réponse est revenue par la voix de Yazid Belmadi. Vous l'entendrez en écoutant cet épisode.

Elle montre la difficulté à normaliser un format informatique... et à ce titre elle intéressera tous les utilisateurs de tous les boîtiers numériques. Une difficulté que je connais bien puisque mon activité de consultant informatique porte, entre autres, sur l'échange, la conservation et la normalisation de fichiers (mais pas dans le domaine de l'image). Elle montre aussi qu'il faut se garder de réponses à l'emporte-pièce ou de simplifications excessives dans ces matières techniques complexes.

Par-delà la réponse technique il faut savoir que, dans mon expérience, le plus difficile dans ces matières est de trouver la volonté industrielle. Et apparemment chez Pentax elle est bien présente et je m'en réjouis.

Pour le week-end

N'oubliez pas le Salon de la photo animalière du Val-de-Saône qui se tiendra le week-end prochain, soit les 29 février, 1er et 2 mars. Michel Bailly était venu nous le présenter en son temps.

Et nos amis de Photovore ont rouvert avec un tout nouveau look.

Déclencheur Gold

8:00, vous prenez la route. Il pleut. Vous êtes coincé dans un bouchon et vous lancez l’émission de Déclencheur Gold sur votre smartphone. Benoît et un photographe vous tiennent compagnie pour le reste de votre trajet.

8:30h, vous imaginez les photos que vous réaliserez bientôt grâce aux nouvelles techniques découvertes dans Déclencheur Gold. Vous souriez avec fierté en imaginant la réaction de vos amis.

Devenez membre Déclencheur Gold maintenant.

Après avoir lu cet article, vous imaginez sans doute déjà combien vous serez fier de vos photos en devenant membre Déclencheur Gold.

Cliquez ici uniquement si vous n'êtes pas encore convaincu.

Par Benoît Marchal, le Samedi 23 Février 2008
Dans : Experience | Intermédiaire | Matériel | Fabricant | Technique | Numérique | RAW

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

J'avoue que je reste sceptique malgré cette réponse officielle de Pentax. D'où viendraient ces 10% de perte et pourquoi ? Est-ce que ça s'applique aussi aux DNG générés via Adobe DNG Converter ou le logiciel Pentax ?

La perte s'exprime comment ? Pas en taille d'image a priori donc... ?

Bref, pour moi, ça pose plus de questions qu'autre chose cette réponse.

Ollivier, qui shoote en PEF et stocke en DNG pour les excellentes raisons mentionnées dans la réponse d'ailleurs.
Par Keltia le Samedi 23 Février 2008 at 01:53 MATIN
j'ai un K10D et je fais des photos en DNG. Cette interview confirme ce que je pensais -de l'ordre de10% de pertes par rapport au PEF. Les fichiers sont plus petits et pour l'instant cela me suffit pour avoir un jpg correct après traitement. Faire du jpg directement tu l'as souvent évoqué c'est vraiment se limiter dans les possibilités de post traitement, le DNG est peut être aussi une limitation puisqu'il y a pertes, mais pour l'instant cela me suffit amplement.

Par contre je me demande pourquoi Pentax qui est conscient des enjeux sur les formats de fichiers n'ouvre pas ses spécifications sur le PEF, il y a des secrets qui constituent des avantages concurrentiels?
Par Joseph le Samedi 23 Février 2008 at 08:27 APRES MIDI
Je posséde un Pentax K10D et ce sujet repond à ma question et me conforte dans mon choix, à savoir : je profite du DNG dispo dans mon boitier, car je préfére être sur de pouvoir relire mes fichiers (surtout mes photos souvenir, il serait dommage de perdre les photos de ces enfants)
quitte à perdre de la qualité.
En tous cas je suis plutot fier de voir Pentax traiter de ce sujet, cela change un peu des 2 autres marques Nikon et Canon. Je me sentais parfois un peu frustrer de voir que deux marques dans la presse ou le web.
Enfin cela change!!
merci declecheur
Par Fabien le Dimanche 24 Février 2008 at 11:01 MATIN
Je pensais que j'allais être le seul à ne pas être convaincu par cette réponse mais apparemment non.

Deux questions se posent encore :
- Quelles sont ces pertes exactement ? Sont-elles au niveau des données ou des métadonnées ? Et pourquoi ces pertes ? Je n'ai pas lu la spec DNG, mais je connais quelqu'un qui bosse sur un soft l'utilisant et qui prétend qu'on peut absolument tout stocker dedans.
- Si Pentax se soucie vraiment de la pérennité des données, pourquoi ne pas donner les spécifications de son format propriétaire ? On ne me fera pas croire qu'il y a des avantages concurrentiels dans cette démarche. Le seul intérêt des formats propriétaires, c'est la captivité du client.

Bref, j'ai l'impression qu'il ne s'agit pas là de la réponse de Pentax mais bien de l'un de leurs employés à l'étranger. Un employé qui est bien conscient des risques pour les photographes mais qui n'a pas son mot à dire dans la politique de la maison mère.

Merci quand même Benoît pour cet épisode qui, s'il n'a pas donné toutes les réponses, était néanmoins très intéressant.

Thomas "mercen" PARIS
Par mercen le Dimanche 24 Février 2008 at 11:57 MATIN
Je suis aussi dubitatif que vous... notamment sur les informations perdues !
Pour ma part, voici ma façon de travailler : je shoote en PEF puis convertit en DNG (compressé sans perte) dans Lightroom. En shootant directement en DNG, le format n'est pas compressé sauvegardé n'est pas compressé... et on ne peut pas compresser (sans faire de conversion) dans Litghtroom...
Au final, et dans l'état actuel des choses, je ne vois pas l'intérêt de shooter en DNG wink
Par Queuemi le Dimanche 24 Février 2008 at 07:39 APRES MIDI
Page 1 sur 4 page(s) de commentaires 1 2 3 >  pag_last_link
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.