Vous ne pouvez pas penser ça…

Disponible sur l'AppStore

Vous ne pouvez pas penser ça…

Vous ne pouvez pas penser ça…

Il y a quelques expressions que je trouve particulièrement... stupides et "vous ne pouvez pas penser ça" est une des plus marquantes.

Souvent cela survient dans une discussion avec un vendeur quand j'interromps l'argumentaire bien huilé par une remarque imprévue (genre je m'en moque de la garantie) mais qui montre que l'offre est clairement inadaptée à mes besoins. Plutôt que de ré-évaluer l'offre ou d'essayer de comprendre mes besoins réels, il est plus facile de répondre "vous ne pouvez pas penser ça," sous-entendu "parce que si vous le pensez vraiment, je n'arriverai pas à vous vendre ce produit."

Bien entendu que je peux le penser. Je pourrais peut-être avoir le tact de ne pas l'exprimer mais rien ne peut m'empêcher de penser qu'un argumentaire ne s'applique pas à moi. Et en l'exprimant, je permets au moins à mon interlocuteur d'ajuster sa réponse (par exemple, en mettant en avant un autre atout que la garantie).

Quand ça arrive, je ne peux pas m'empêcher de penser aux analyses de Seth Godin. Le marketing classique (on construit le produit et on le vendra à force de campagnes publicitaires) est dépassé. De plus en plus, en tout cas je l'espère, nous réfléchissons aux produits que nous achetons.

Photo : copyright 2009 Nicolas Loran

Par Benoît Marchal, le Vendredi 21 Août 2009
Dans : Brainstorm | Hors catégorie | Marketing

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

j'espère que tu as raison sur la fin du marketing classique. J'ai lu que Canon et Sony viennent la sortie de modèles embarquant des capteurs offrant moins de mégapixels... peut etre un espoir d'un marketing plus soucieux de ce que font les clients avec les produits, plutôt que de chercher à mettre en avant un argument "choc" qui fera vendre l'appareil mais décevra le consommateur.
Quelques exemple en video :
A quoi sert un zoom 480x sur un caméscope qui va servir a filmer les permiers pas du petit ou l’anniversaire de mamie ?
Un grand angle serait bien plus utile!

Idem pour la sensibilité "0 lux" qui est totalement inutile (car souvent bruitée et/ou floue), mais tellement "vendeuse".
Récemment j'ai monté le film du mariage d'un copain: toute la soirée est filmée en mode "infrarouge" si caractéristiques des caméscopes Sony.
Résultat: l'image est effectivement bien nette et claire, mais c'est du vert et blanc pratiquement inexploitable.
Par Julien le Lundi 24 Août 2009 at 02:08 APRES MIDI
comment faire confiance a un vendeur qui ne nous écoute pas ? Je suis sidéré lorsque je vais a la fnac, qu'aucun vendeur ne connaisse pas mon appareil photo et ne savent pas ce que "Monture F" veut dire. Ce qui me dérange le plus c'est d'écouté les vendeur conseillé -le plus souvent de facon tres "numerique" (pixels, zoom,garanti)- très mal des clients voulant ce lancé dans la photo et n'y connaissant rien.

savez vous qu'un vendeur a assuré qu'avec un très grand angle sigma on aurai énormément de déformation alors que sur la même focal Canon, l'image ne serai pas du tout déformer?

comment peut on demander conseil a des vendeurs plus qu'a des photographes?

p.s j'aime bien la photo
Par Ewi le Lundi 24 Août 2009 at 05:10 APRES MIDI
Peut être que lorsqu'il n'y aura plus de produits dans les magasins, cela changera.
Je ne plaisante pas. Un vendeur, je le perçois comme un liquidateur de stock, pas comme un conseiller. Un stock a un coût important, pas seulement physiquement, et on se doit de l'éliminer - donc vendre.

Or, moi client, lorsque je ne m'y connais pas dans tel ou tel domaine, j'ai du mal à choisir un produit idéal. Un vendeur est rarement là pour me dire que ce que je recherche n'existe pas .. ou pire ... n'est pas dans son magasin. smile

Si les magasins n'étaient que des rayons de démonstration de produits avec aucun stock derrière, peut être alors qu'on aurait de vrai "vendeur-conseiller" car dans tout les cas, j'aurai à commander le produit par la suite. Mieux, je pourrais me voir proposer un produit "sur mesure" répondant à mes besoins réels qui ne m'aurait pas été conseillé car dans un magasin classique, ce produit n'aurait pas été le plus vendu...

Tout ceci ne serait imaginable que si le clients acceptent de repartir les mains vides d'un magasin. Mais pour moi qui achètent majoritairement plus sur internet que dans les magasins réels, cela ne me poserai pas de problème, et je crois que ce genre de magasin alternatif serait un bon contre-pied aux e-boutiques.

Enfin, ce n'est qu'un avis personnel wink
Par Gaetan le Samedi 29 Août 2009 at 03:10 APRES MIDI
Il faudra un jour que je vous parle de ce formateur à la vente chez Advancia... en gros, dès qu'il racontait une anecdote c'était comment il avait fait avaler ses plus gros mensonges à ses clients.
Inutile de dire qu'il était dans la vente sans récurrent, comme les cuisines, le vin à domicile, les encyclopédies, le textile, etc.
@julien : Seth Godin ne conseille pas la fin de l'argument choc, loin s'en faut. Mais il conseille de le placer dans le produit et non pas dans le marketing.
@ewi : en y réfléchissant je me dis que fondamentalement il est difficile de conseiller et ça prends beaucoup de temps. Objectivement un vendeur Fnac n'a pas le temps, il a 3 autres personnes qui attendent et la pression sur le prix incitent à diminuer à la fois le personnel et sa formation...
@gaetan : remarque pertinente mais s'il n'y a plus rien dans les magasins... alors pourquoi y aller ?
En outre, pour offrir un vrai niveau d'expertise, faut être spécialisé... et, si on est vraiment spécialisé, il vaut jouer sur un rayon d'achalandise important en faisant du VPC, non ?
Il y a des sites de VPC ultra spécialisés qui opèrent un peu sur ce mode, avec des conseillers disponibles en chat, des guides d'achat, etc.
Mais ça rejoint ce que je dis et répète aux fabricants qui ne veulent pas l'écouter : on achète en ligne pour le service, pas uniquement pour les prix...
Par Benoît Marchal le Samedi 29 Août 2009 at 06:26 APRES MIDI
Parce que pour certains acheteurs et, dans certaines situations, on aime voir le produit avant de l'acheter (exemple, un téléviseur, j'aurais du mal à l'acheter en ligne quand je vois dans les grandes surfaces les différences de qualité visibles entre tel ou tel modèle). Mon idée c'était juste de croire en la vente en ligne et de trouver une alternative au magasin où l'on puisse tester les produits. Car force est de constater que si je peux trouver moins cher un produit en ligne, et que je peux entrer gratuitement dans un magasin (type Fnac) pour retourner le produit dans tous les sens et repartir sans rien avoir à payer, je le fais.

Mais je te rejoins sur le faible intérêt qu'un vendeur en ligne aurait à ouvrir ce type de fond de commerce. Par contre, les chats conseillers et guides d'achat sont des trucs à creuser pour les vendeurs en ligne. Je verrais même bien un système de chat vidéo où je pourrais demander à voir déballé tel produit avec un conseiller qui réponds à mes questions en même temps (exemple, "oui vous avez bien un port HDMI sur votre télé, il se situe ici donc facilement accessible puisque pas planqué derrière..."). Ca prendrait peut être du temps, oui et non. Si la vidéo est disponible publiquement ensuite sur la fiche produit, ça évite d'avoir les mêmes réponses à donner toutes les semaines à un client par mail et donc de façon non transparente pour les autres clients.

Avec l'avènement du haut et très haut débit, la possibilité d'héberger facilement de la vidéo, c'est quelque chose que j'espérerai voir débarquer sur Amazon. Quoique, c'est déjà possible puisque les clients peuvent faire des vidéos-commentaires des produits achetés et comme tout le monde le sait, sur Amazon, leurs commerciaux sont leurs clients. smile

Mais c'est clair qu'un vendeur v 1.0 qui vient vers toi en se disant lui-même "Monsieur, je sais ce qu'il vous faut" est quelque chose qui ne devrait plus exister.
Par Gaetan le Samedi 29 Août 2009 at 07:21 APRES MIDI
Page 1 sur les 2 pages de commentaires 1 2 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.