Test EOS 7D, la vidéo c’est une autre histoire

Disponible sur l'AppStore

Test EOS 7D, la vidéo c’est une autre histoire

Page 1 sur les 3 pages de cette note  1 2 3 > 

Test EOS 7D, la vidéo c’est une autre histoire

Suite de mon compte rendu absolument pas exhaustif du reflex Canon EOS 7D, côté vidéo cette fois. Personnellement je voulais tester le 7D non accessoirisé, nu, estimer si une telle configuration est utilisable et intéressante.

Les avantages et inconvénients de la vidéo sur reflex sont l’objet de nombreuses discussions sur la toile et de plus en plus de bouquins dédiés. Certains ne jurent que par l’accessoirisation du reflex en caméra cinéma (ajout d’écran externe, matte box, follow focus etc.). À l’opposé d’autres ne sont pas convaincus par le manque d'ergonomie de ces produits.

Entre les deux il y toutes les nuances possibles.

On peut voir sur internet et à la télé de plus en plus de films superbes (au niveau de la qualité des images) réalisés avec ces appareils, mais il manque souvent une information de taille : ils sont réalisés avec une foule d’accessoires, ce qui réduit considérablement l’intérêt d’un HDSLR pour le commun des amateurs vidéo. Au final ces reflex habillés tiennent plus de la caméra cinéma professionnel, tant au niveau du prix que de sa gestion ergonomique qui nécessite une équipe complète…

Bref c’est toute une histoire ; et c’est exactement l’histoire inverse qui m’intéresse : raconter une histoire avec un reflex nu.

L’histoire en nu, automatique

Dès le 7D reçu je me suis jeté dessus pour mes premiers essais vidéo. Muni de mon 28-75/2.8, direction le mode vert pour une utilisation immédiate facile et « automatique ». Attention cependant : l’exposition est automatique mais pas la mise au point, ce n’est pas non plus un caméscope !

Donc soit on fait une mise au point préalable avec déclencheur à mi-course (ou bouton AF-ON), soit on débraye son objectif en manuel. Faire le point avec l’autofocus en cours de tournage est… désespérant. C’est le capteur d’image qui est utilisé et ça patine d'avant en arrière du plan de netteté pour s’ajuster (plus d’infos dans l’émission déclencheur sur l’autofocus). Totalement inefficace, lent et bruyant, de plus ça ne manque pas de s'entendre sur l'enregistrement audio du micro interne…

Je me rends donc à l'évidence : seule la mise au point manuelle est utilisable, à moins de n'utiliser qu'un seul plan de netteté. Pour des sujets en mouvement ou des jeux de flous ce sera mise au point manuelle obligatoire.

Forcément j’use et j’abuse de l'effet whaouh en jouant sur les flous. Comme beaucoup je suis vite tombé dans les excès : variation de netteté sur tous les plans !

Puis viennent les premières désillusions en visionnant les séquences sur un écran de taille raisonnable (Mac ou TV). À vouloir jouer avec les flous on est souvent sur les petites ouvertures, et si on n’est pas TRÈS précautionneux sur l’écran de visée, la justesse ne pardonne pas (un des reproches que René Bouillot formulait contre ces solutions d'ailleurs).

Autre désagrément du mode automatique : les ISO peuvent très vite monter ! Il suffit de jeter un œil sur le panneau LCD et de viser quelques coins un peu sombres pour s’en apercevoir : on atteint vite les 6400, et l’image devient très granuleuse par moments.

Il faut quand même préciser que la qualité d’image sur ce 7D n’a rien à voir avec un caméscope en faible lumière, c’est quand même un autre monde. Et quand la lumière est bonne c’est tout simplement superbe.

Pour être complet je trouve qu’il manque cruellement un écran orientable sur le 7D, il faut trop se tortiller pour voir l’image, c’est désagréable. En plus un tel écran permettrait de bien mieux utiliser le 7D à mains levées, qui, utilisé avec une optique fixe pas trop lourde, comme mon 50 mm, devient déjà plus agréable à manier.

Conclusion un peu évidente pour cette première partie : le mode tout automatique de ce reflex vidéo n’en fait absolument pas un caméscope facile d’usage, ceci dit c’est pareil pour tous les HDSLR du marché (NDLR : mais pas les hybrides comme le Lumix GH2 qui proposent tout de même un grand capteur et des objectifs interchangeables). Ce mode est à la fois contraignant (aucun réglage accessible) et pas entièrement automatique (mise au point quasi inutilisable).

Page 1 sur les 3 pages de cette note  1 2 3 > 

Par Lightroomreg, le Jeudi 13 Janvier 2011
Dans : La photo | Photo et video

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Qu'est ce que c'est ces impressions exposées ici... Tous les pros savent que le 7D est utilisable jusqu'à 1240-1600 iso max en mode video. Mais ce qui me dépasse, c'est que l'on voit encore des commentaires du genre "l'autofocus est nul en mode video". Un 7D en mode video n'est pas fait pour le bon père de famille. Le focus manuel est à privilégier en mode video car il n'a pas été fait pour de la captation "plate" comme sur les caméras pro classiques ou les camescopes. On ne filme pas ses enfants avec, on est plus dans une démarche artistique. Les constructeurs d'objectifs comme Cooke, Angénieux, Zeiss spécialisés dans le cinéma n'ont jamais fabriqués d'autofocus.. Et ce n'est pas pour rien. Aucun AF n'est aussi prédictif et précis que l'homme...

Je trouve dommage que Déclencheur ne soit pas destiné à un public plus avertis. Je le pensais.
Par Obturations.com le Lundi 17 Janvier 2011 at 11:11 APRES MIDI
Je partage a mon plus grand regret le meme avis déposé par obturation.com. Je croyais le niveau un peu plus élevé sur déclencheur et je suis étonné de lire le test le plus faux et le plus incomplet du web (même si ce test n'a pas vocation à être détaillé, le post porte le titre de test). Je déconseille déclencheur!
Par Manray le Lundi 17 Janvier 2011 at 11:31 APRES MIDI
Depuis le début Déclencheur se destine à un public plus curieux.
Des photographes qui aiment écouter ou lire des avis variés, parfois inhabituels, mais qui le font avec respect, pour se forger un avis et nourrir un pratique créatrice.

Par exemple, en 2006, je soutenais le format RAW devant des critiques comme "ce site ne s'adresse pas aux professionnels parce que les professionnels savent régler leurs boîtiers et tous les pros savent que JPEG est plus rapide." Les curieux, eux, se sont régalés.

Pour revenir au temps présent et à l'AF du 7D, je crois qu'une bataille se jouera en 2011 ou en 2012, pour les constructeurs, sur le terrain de l'AF en vidéo. Donc cet avis de Lightroomreg sur le 7D est intellectuellement stimulant. Et à ce titre, il a tout à fait sa place sur Déclencheur.
Par Benoît Marchal le Mardi 18 Janvier 2011 at 02:13 MATIN
C'est un sujet délicat. J'ai beaucoup d'internautes qui me demandent conseil sur des boitiers pour filmer et me posent la question de l'AF. En lisant cet article un amateur peu rapidement penser que l'AF est nul. Alors que ce dernier est tout simplement Inadapté à l'utilisation "bon père de famille". A force, tu as raison Benoit, il est fort probable que ces deux prochaines années laissent apparaitre des AF plus performants en mode video. Surtout sur les boitiers entrée de gamme.
Nous étions tous les deux au workshop de Stillmotion. Tu as pu voir que dans l'utilisation du mode vidéo sur les reflex, les modes auto ou autofocus étaient complètement bannis...

C'est un peu comme le Live view, certains pensent qu'il n'est pas pratique de shooter a main levée avec. Forcément il n'a pas été conçu pour ça, comme on peut le penser avec les compacts...

Tout est une question d'usage. Cependant en lisant la 3ème partie de l'article je comprends que tu as voulu tester le mode video dans tous les modes, finalement pour retenir le tout manuel.

@ Bientot.
Par Obturations.com le Mardi 18 Janvier 2011 at 02:39 APRES MIDI
Merci de ces clarifications.

Trois éléments de réponse :

1) Lightroomreg, qui a effectué le test, est (selon moi) un des publics du 7D: bonne expérience des caméscopes familiaux/scolaire et une bonne expérience du reflex.
Comme plein de gens dans son cas, il se dit "mon caméscope est vieux, mon reflex aussi mais ils fonctionnent bien. Est-ce que ça vaut la peine de mettre à jour vers un 7D et de profiter de nouvelles options créatrices ? Ou est-ce que j'attends un peu que ça murisse ?"
Le 7D est présenté par Canon comme un produit expert aussi je crois que la plupart de ses acheteurs sont plus proches du scénario Lightroomreg que de StillMotion.

Sa démarche est d'ailleurs expliqué dans les premières notes de la série mais je t'accorde que l'introduction pourrait être plus claire ou référencer ces notes de façon plus visible. A défaut on en profite pour clarifier via ces commentaires.

2) Je me souviens très bien de la conférence StillMotion, je l'avais d'ailleurs sponsorisée parce que je trouvais le sujet très important grin
J'ai eu des échanges très instructifs avec l'équipe, en préparation et pendant la conférence et je les crédite sans peine de m'avoir ouvert les yeux sur l'importance de la révolution vidéo en cours ("from videographer to cinematrographer" les mots de Justin sont gravés dans ma mémoire).

Ce qui ne signifie pas néanmoins que d'autres avis, d'autres contextes ne m'intéressent pas aussi. Toujours cette curiosité grin

3) Comme tu le dis si bien, et c'est fort justement que tu conclus par cela, tout est question d'usage et il m'a semblé important, alors qu'on a pas mal de sujets sur des usages professionnels ou semi-professionnel de la vidéo sur Déclencheur, d'aborder d'autres usages qui sont plus proches de la réalité de nombre d'auditeurs… et d'acheteurs du 7D.

@ bientôt
Par Benoît Marchal le Mardi 18 Janvier 2011 at 03:35 APRES MIDI
Page 1 sur les 3 pages de commentaires 1 2 3 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.