Le Tamron 28-300, le mégazoom c’est quand même pratique

Disponible sur l'AppStore

Le Tamron 28-300, le mégazoom c’est quand même pratique

Pour être franc, ça n'a pas vraiment été un coup de foudre mais ça finit quand même par une belle histoire d'amour. Cette note pourrait d'ailleurs être sous-titrée, "comment un objectif m'a fait revoir mes priorités : être pratique c'est aussi une qualité technique !

Et pourtant quand Tamron m'a prêté un megazoom 28-300mm, j'avoue que, c'est un réflexe chez moi, c'est l'ouverture que j'ai regardé en premier : 3.5-6.3. Clairement on n'a pas affaire à un objectif lumineux or j'aime les objectifs lumineux. J'ai réalisé quelques essais sans enthousiasme particulier, les résultats m'ont positivement surpris et puis je l'ai rangé avec les autres objectifs dans un coin de l'armoire pour ne plus y penser.

Sauf que... mon cerveau avait visiblement gardé le souvenir de ces résultats parce que j'ai réalisé il y a quelques jours que j'avais encore une fois le 28-300 monté sur mon boîtier. J'écris bien encore une fois parce que c'est devenu une habitude. Dans certaines situations photographiques (j'y reviens) presque automatiquement et sans m'en rendre compte, j'attrape le zoom Tamron.

Je l'avais déjà noté dans le test, cet objectif n'excelle en rien mais il est bon dans les situations photographiques courantes. La distorsion et les autres critères techniques ne sont pas au niveau d'un objectif de haut vol mais ils sont largement bien maîtrisés pour répondre aux besoins photographiques courants. Mécaniquement il n'est pas parfait non plus, la bague de zoom est un peu dure mais c'est par le côté pratique d'un objectif finalement très léger, très compact (même pas besoin d'un fourre-tout, une simple pochette suffit) et dont la plage focale couvre tous les besoins, que le Tamron 28-300 marque sa différence.

Les limites du Tamron sont faciles à établir. Mon instinct ne le choisit pas si le temps se gâte, il ne le choisit pas non plus pour des photos posées où je vais privilégier la qualité optique maximale (après tout, j'emporte réflecteur et flashes, un objectif plus lourd se remarque à peine) mais pour toutes les autres situations photographiques, c'est-à-dire pour toutes ces situations où un reflex paraît tellement encombrant, je le choisis et sans hésitation.

Je crois que, par-delà un débat sur les qualités de telle ou telle optique, cette expérience me renforce dans l'idée que les tests purement techniques... montrent leurs limites. Dans un environnement photographique où l'on trouve en final peu de mauvais produits, il est de plus en plus important de se donner la peine d'essayer et de pratiquer le matériel suffisamment longtemps pour dépasser les à-priori et découvrir vraiment, sur le terrain et à l'usage, les points forts du matériel. C'est tout le sens, bien entendu, de ces tests collectifs sur le WikiNews.

Par Benoît Marchal, le Jeudi 4 Juin 2009
Dans : La photo | Photo et video

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Je suis tout à fait d'accord, quand j'ai débuté au lieu de m'acheter deux objectifs, un grand angle et un télé, je me suis acheté un Sigma 18-200mm f/3.5-6.3 OS. Ce fut un régal ! J'ai fait plusieurs boulots (mariages et fêtes) rien qu'avec cette objectif. Car sa polyvalence fait vite oublier ses limitations techniques, pouvoir passer d'un head shot au télé à une photo de groupe au grand angle en moins d'une seconde est géniale !
J'ai depuis investis dans de bon objectifs que j'utilise dans des situations plus posée, mais en mariage et en fêtes, le méga-zoom de sigma reste la meilleure option !
Par joaquimb le Jeudi 4 Juin 2009 at 04:10 APRES MIDI
C'est amusant car personnellement, j'ai eu une démarche un peu inverse :

débutant dans le monde reflex, il y a 2/3 ans, j'ai pris pour mon 400D un objectif passe partout (18-200m sigma et un 50mm f/1.8 histoire de toucher du doigt la focale fixe et une grande ouverture).

Et j'étais assez satisfait du combiné (utilisant le 50mm assez peu), mais la pratique aidant, je voulais tater d'une ouverture plus grande, en remplaçant mon passe-partout 18-200mm. Et là, c'est le drame : si on monte en gamme, on est obligé de "casser" la plage de focale.

Je me suis résigné pour un Tamron 17-50mm f/2.8 (excellent au demeurant), j'ai conservé mon 50mm f/1.8 et je n'ai pas comblé le trou béant.

Au final, je suis plutôt satisfait de mon choix (je n'utilisais que rarement le télé), mais c'est vrai qu'en voyage, il m'est arrivé quelques fois de regretter mon ancien objectif, pour sa polyvalence.
Par Frederic Crozat le Jeudi 4 Juin 2009 at 04:22 APRES MIDI
C'est les joies du zoom transstandard, bien pratique quand on part en vadrouille et qu'on ne veut pas s'encombrer avec plusieurs objectifs.
Mon 18-200 mm sur le D80 est bien utile lors de ces petits trips voyageurs.
Par Damien - Photototrend le Vendredi 5 Juin 2009 at 03:14 APRES MIDI
C'est vrai que l'ouverture est primordiale, mais depuis que le numérique est apparu cela est beaucoup moins important que du temps de l'argentique ou il était difficile de passer d'une pellicule à une autre sans faire des manipulations acrobatiques pour éviter de perdre celle-ci.
Changer de sensibilité est plus que simple et l'ouverture devient moins importante (à moins avis bien sûr).
J'ai fait des essais avec un 50/1.4 à 1OO ISO et un ZOOM qui ouvre à 3.5 à 400, un logiciel rattrape facilement tout ça sans que l'on voie grand-chose, bien sûr si l'on pinaille... mais ce n'est pas mon cas vu les photos que je fais (souvenirs OU météo)
Mais je comprends d'autant mieux la démarche d'achat d'un obj qui ouvre que je suis dans ce cas si le prix me le permet.

Bonne journée.
Par Maurice le Mardi 29 Juin 2010 at 08:07 MATIN
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.