De photo à vidéo, la stabilisation

Disponible sur l'AppStore

De photo à vidéo, la stabilisation

Comme le note Justin Jensen, le fabricant des Cineskates, (un mashup du Skater Mini, du PicoFlex Table Dolly et de leurs clones chez Konova, Hague, etc.) la qualité des vidéos aujourd'hui est limitée par la stabilisation plutôt que par l'électronique ou l'optique.

Les reflex numériques et les hybrides offrent un véritable rendu cinéma en terme de couleurs ou de dynamique, sans oublier bien entendu les flous d'arrière-plan. Mais quand l'image reste trop statique ou, pire, saute comme dans une lessiveuse… on oublie rapidement la magie du cinéma.

Je vous parlais la semaine dernière du nouveau plaisir que j'ai pris à réaliser une vidéo durant ces vacances. Une bonne part de ce plaisir vient du Steadicam Merlin qui, bien que j'aie encore besoin de beaucoup d'entraînement, permet une grande variété de plans dynamiques avec un accessoire unique qui pèse moins de 500 grammes avec les contrepoids. Léger donc je n'hésite pas à l'emporter.

Notez qu'on trouve pas mal de copies de Steadicam, à fabriquer soi-même ou auprès de constructeurs tiers, ou encore d'alternatives comme les crosses et les cages. Ces produits ont des qualités mais à ma connaissance aucun autre produit n'a le rapport flexibilité/poids du Steadicam original. En fait pour stabiliser une caméra, le plus simple c'est de l'alourdir et c'est la voie retenue par beaucoup d'autres solutions. La magie du Steadicam est de respecter (dixit Hervé Bernard, l'auteur de l'excellent Regard sur l'Image) la légèreté, et donc la maniabilité, de nos appareils photo. Le prix à payer c'est le besoin d'un vrai entraînement.

Mais, pour en revenir à la stabilisation, mon expérience m'incite de plus en plus à croire que c'est un des aspects sur lesquel un photographe doit investir (en temps, en formation et en matériel) lorsqu'il passe de la photo à la vidéo. Comme photographe, notre premier reflex, et c'est bien naturel, est de faire des photos longues, un plan fixe avec une caméra statique. Or quand la caméra s'anime (et, à condition de ne pas les alourdir nos reflex et hybrides sont idéaux pour ça) c'est un plaisir supplémentaire.

Par Benoît Marchal, le Mercredi 7 Septembre 2011
Dans : La photo | Photo et video | Technique | Production

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.