Réponses aux commentaires (avril 2008)

Disponible sur l'AppStore

Réponses aux commentaires (avril 2008)

Puisque la rencontre avec John Nack a fait l'impasse sur les commentaires, la liste est maintenant très longue ! Près de 15 pages. Impossible donc de tout traiter dans un seul épisode (il faudrait 30 minutes sur le seul segment commentaires grin) aussi j'ai décidé de répondre aux commentaires en deux parties : une section audio dans le dernier épisode, comme d'habitude et le reste ici, par écrit.

Choisir un trépied avec Manfrotto

Samuel nous propose une vidéo avec l'astuce de la ficelle. C'est une bonne astuce, comme le sac de haricots. C'est un peu pousser que d'y voir un monopied mais c'est une bonne technique qui a l'avantage d'être fort peu encombrante.

Philippe C. propose une astuce pour trier les épisodes dans l'iPod en créant une liste automatique triée par date de publication.

See demande quelle est la différence entre majuscule et minuscule pour les extensions de fichier : .dng contre .DNG. A l'usage il n'y en a pas mais les systèmes UNIX (sauf Mac) font la différence et donc, puisque de nombreux hébergeurs utilisent UNIX il est conseillé d'être cohérent et de toujours utiliser soit majuscule, soit minuscule.

28marc28 trouve que la qualité du noir et blanc numérique laisse à désirer. Je crois qu'il n'est pas le seul, je ne reviens pas sur les techniques mais je crois que si on aime le rendu du noir et blanc argentique, il ne faut pas hésiter à continuer à travailler en argentique...

Balance des blancs

Vicos s'amuse de la simplification "l'oeil corrige automatiquement." On est d'accord que le travail est fait par le cerveau mais je crois qu'on comprend quand même le propos de Frédéric, comme le souligne Nico.

Quant à Wompat, sur le même sujet, il a remarqué que les préglages de Lightroom ne correspondent pas à ceux de son appareil, ce qui est exact : il n'y a pas de valeur normalisée parce qu'une source lumineuse donnée ne se tient pas à une valeur théorique. Ce sont plutôt des moyennes. Lightroom propose des valeurs comme point de départ, il ne faut pas hésiter à s'en écarter.

Pierluc a des difficultés avec le lecteur MP3 sous Safari... ce qui me surprend vu que j'utilise Safari. J'ai fait divers tests et je ne vois pas... si vous avez plus d'informations (et, de façon générale, quand vous remarquez un problème sur le blog), faites-le moi savoir.
Il ajoute que l'épisode l'a aidé à comprendre certains phénomènes mais il s'interroge sur l'écran du moniteur : est-ce que l'oeil corrige ? En fait l'oeil voit le moniteur comme lumière du jour.

Rsagodzilla demande quels sont les 10% où l'appareil n'arrive pas à réaliser une bonne balance des blancs. Ca dépend du modèle mais avec mes Nikons c'est souvent l'éclairage tungsten (halogène, ampoule), qui les prend en défaut. De même, bien entendu, que toutes les balances mixtes : près d'une fenêtre avec une lampe allumée.

Enfin un commentaire de Flodine sur l'apport artistique de la balance des blancs. Je l'ai traité en audio.

DxO pour les photographes

Nitram déplore l'absence de DxO sur Mac, c'est maintenant chose faite. Il suffisait d'être patient !

Alexandre Cometti estime que les logiciels sont mal-dimensionnés : trop complexes ou trop simples. Ces traitements devraient être intégrés au boîtier. J'aimerais voir un traitement sur le boîtier mais c'est l'interface utilisateur la vraie limite, selon moi. Vivement une interface type iPod Touch ou iPhone ! J'ai noté avec plaisir que Pentax offre maintenant la possibilité de retraiter les RAWs sur le boîtier avec le Pentax K20D, ce qui me parait une très bonne idée.

PhotoGolf suggère de traiter la poussière sur le capteur dans un épisode. Ce pourrait faire une bonne vidéo, effectivement.

Arcavius et PEP déplorent que les ficelles utilisées par Jean-Marie sont un peu grosses : les bogues de jeunesse étaient nombreux dans DxO et les râleurs loin d'être minoritaires. C'est une vraie bonne question sur beaucoup de plans. D'abord il y a une tendance à sortir du logiciel moins stable (après tout, à Redmond ils le font bien donc...) et je crois que peu de sociétés sont aujourd'hui prêtes à ce dialogue franc et sans fard que les clients appellent de leurs voeux. J'ai déjà remarqué cela en informatique (qui pourtant est dans le bain internet depuis longtemps) mais en photo, ça me parait tout simplement incroyable. J'ai parfois l'impression d'un retour en arrière d'au moins 10 ans quand je vois comment certains responsables produit sont désemparés devant une réalité (l'expression des utilisateurs sur Internet) qu'ils n'appréhendent pas.

Clairement je le vois dans des contacts que j'établis autour de Déclencheur. Il y a des gens qui jouent le jeu à fond et d'autres qui sont bien moins à l'aise. Non, je ne citerai pas de nom !

Quel espace de couleur

Un retour sur une discussion qu'on a déjà eu il y a longtemps sur l'intérêt même des espaces larges. J'y réponds en audio.

Rencontre avec un photographe aveugle

Une rencontre qui vous a surpris et de façon fort plaisante.

Mag se demande si la stabilisation intégrée au boîtier est importante. Il hésite à acheter un EOS 40D parce qu'il n'en est pas doté. Ca ne me parait pas être un critère essentiel : Nikon et Canon on fait le choix de stabiliser leurs optiques et les tests montrent que ce choix tient la route. Donc sauf à avoir absolument besoin d'un grand angle stabilisé, je n'en ferais pas un critère de choix. L'EOS 40D a excellente réputation. A propos, y a-t-il quelqu'un pour partager un avis sur le wikinews ?

Poisson d'avril

Il vous a bien amusé, nous aussi il faut le dire !

Sydneynigel souhaite acheter un Fisheye Zenitar pour un Nikon D60 et s'interroge sur sa qualité. La qualité optique, je n'en sais rien, n'ayant jamais testé l'objectif mais deux éléments de mise en garde : c'est une mise au point manuelle (pas forcément gênante sur un Fisheye, il faut le dire) mais surtout il est improbable que l'objectif soit conçu pour le numérique donc il n'aura sans doute pas l'angle de 180° propre aux Fisheyes une fois monté sur un Nikon D60. Je vérifierais avec le vendeur.

John Nack et Photoshop

Globalement des commentaires satisfaits. L'épisode a représenté un gros effort de production (bilingue et un délai court) mais je me réjouis de voir qu'il vous a plu.

Pierluc en particulier découvre qu'Adobe n'est pas un mammouth dépersonnalisé. Encore une fois je vous invite, si vous êtes anglophone, à suivre les blogs des employés d'Adobe. On se rend compte effectivement que les équipes d'Adobe sont proches de leurs clients. Leur succès n'est pas dû au hasard mais à beaucoup d'écoute et si on s'en rend moins compte en France, c'est parce que la langue nous éloigne malheureusement.

Thomas et Pihaime ont apprécié la version originale, en anglais mais s'interrogent sur son succès. Facile : 30% des écoutes portaient sur la version originale. Je n'ai pas les outils statistiques pour voir combien d'auditeurs ont écouté dans les deux langues.

Les interviews de la 100e

Que du bon et c'est vrai que l'épisode nous a rappelé de bons souvenirs.

Adrien a un souci avec le format des vidéos sur son iPod. Cette vidéo a été tournée en panoramique, sur mon iPod Touch, on peut la redimenssioner pour utiliser au mieux l'écran.

Melusine m'interroge sur le vote au Festival de Romans l'an passé. Je n'étais pas dans le jury (j'étais candidat en catégorie podcast, pour rappel). Je crois qu'il faut accepter que, dans un concours, la décision du jury sera toujours sujette à polémique.
Et il ne faut pas croire que c'est facile pour le jury: choisir c'est mourir un peu et croyez-moi je l'ai encore vu cette année à Romans c'est le cas. On vient avec ses critères, on a envie de récompenser tout le monde qui y a mis du coeur et qui s'est donné sur le sujet mais ce n'est pas possible et donc on fait des choix. Et, bien entendu, pour le candidat, il mesure son effort personnel et se demande ce qui n'a pas été. Je crois qu'il ne faut pas hésiter à questionner le jury (certains candidats l'ont fait à Romans) mais sans chercher à remettre en cause la décision.

Le monopode en orientation portrait

Globalement vous êtes positivement intéressés mais vous regrettez le prix... moi aussi notez.
On retrouve le témoignage d'un utilisateur satisfait, Christian. JohnD attire notre attention sur la boutique PhotoProShop, toujours en anglais, mais en Europe donc sans soucis de douane.
Notez également le commentaire de David de Gitzo/Manfrotto qui apporte un élément de réponse supplémentaire.

Mickey et Sylvain demandent quelques précisions techniques, j'y réponds en audio. Antoine Magnier cherche aussi à s'équiper mais il semble avoir trouvé la solution !

Unlimilove quand à lui nous présente les trépieds Cullmann.

Et pour Archeofocus : je vais penser à refaire ma garde-robe wink.

Rien à voir mais Joseph lorgne vers les commentaires vidéo de Seesmic. J'y regarde aussi mais je ne suis pas sur WordPress donc il y a un peu de développement. Quand je vois qu'en 2 ans je n'ai reçu qu'un seul commentaire audio, ça ne me parait pas une priorité.

Paul12 se renseigne sur l'achat d'un 70-200 pour Nikon et d'un Pentax ES. Sur le 70-200, c'est fort simple : le choix c'est entre le Nikon, le Tamron et le Sigma. Le Nikon est stabilisé et deux fois plus cher. Les autres sont présentés comme macro mais offre un grossissement trop léger et je trouve l'appellation trompeuse.

Le mieux serait de googler pour trouver quelques tests et comparatifs. L'objectif ouvrant à 2.8 la stabilisation n'est pas indispensable mais ce sont quand même des objectifs lourds donc elle ne fait pas de tort non plus (vécu). Personnellement j'ai choisi le Nikon en grande partie parce que c'est l'achat sans soucis : la compatibilité est garantie et l'objectif est irréprochable sur tout point de vue. Ces objectifs représentent un gros achat et donc j'ai préféré ne pas prendre de risques.

Notez que, en plus de toutes ces autres qualités, c'est un superbe objectif à portrait. Je le craignais un rien long, il est superbe.

Sur le Pentax ES, je ne connais pas ce boîtier mais c'est un très vieux boîtier, en googlant quelques minutes j'ai trouvé des commentaires indiquant pas mal de problèmes mécaniques... donc s'il est vendu pour une bouchée de pain, pourquoi pas mais sinon passe ton chemin et cherche un Nikon d'occasion avec lequel tu pourras partager les objectifs.

Episodes plus anciens

Laurent de Grenoble apprécie la qualité et m'encourage dans la recherche d'un équilibre économique. Merci Laurent, l'équilibre économique, on en reparle sous peu.

Tim demande si on peut faire du HDR avec un Nikon D40X. Bien entendu, je crois que le D40X n'a pas de bracketing automatique mais il suffit de le faire en mode M. C'est un rien plus lent mais pas franchement compliqué.

NicolasB s'interroge sur le besoin de calibrer l'écran sachant que la plupart des personnes qui verront les photos n'ont pas un écran calibré. Je crois que la logique est double : (1) en calibrant l'écran, on l'optimise et donc on tire le maximum de son matériel, donc la retouche sera plus fiable mais (2) c'est clair que le but premier de la calibration c'est bien le tirage. D'ailleurs le procédé a été inventé pour l'imprimerie. Je n'y avais jamais vraiment pensé mais à priori je dirais que pour celui qui ne publie que des galeries en ligne... l'intérêt est peut-être plus réduit. A creuser.

Olivier souhaite un format de fichier fermé pour le RAW mais, si sa demande sous-jacente est légitime, la solution proposée est inefficace, comme le souligne Daniel Halber. J'y réponds en audio.

Flodine n'est pas convaincue de l'intérêt du RAW comme format d'archivage. C'est clair que, stricto sensu, le JPEG est un meilleur format puisque ses spécifications sont disponibles mais l'organisation de travail tend de plus en plus vers le RAW et, je le répète, dans Lightroom ou Aperture, contrairement à Photoshop, on travaille sur un RAW sans que la conversion ou le développement génère un autre fichier... donc, en toute logique, c'est le fichier RAW qu'il faut conserver. Et je crois que cette méthode de travail va se développer.

Ayant dit cela, je suis d'accord que le JPEG est une alternative crédible (même plus crédible, puisque publiée) pour l'archivage. En final je crois qu'on dit la même chose mais en ayant des angles de vue différents.

Gabs réagit sur la polémique "Il faut une légende" en revenant sur la légende et les photos de famille. En effet, ces photos ne sont pas limitées à la fonction de mémoire et donc elles gardent une valeur, par exemple pour illustrer les décors et les tenues, même sans légende. C'est tout à fait correct évidemment.
La photo a une valeur en tant qu'image et je crois que personne n'a prétendu le contraire mais je parcourais le Guide de la photographie ancienne récemment publié par Eyrolles et je ne peux pas m'empêcher de noter que, selon l'auteur, la situation idéale pour assurer l'identification et le classement c'est une photo portant une notice biographique.

Elpl nous invite à venir visiter ses panoramas légendés.

Quant à Mathieu il fait une distinction que je ne comprends pas entre légende et titre. J'apprécierais un complément d'information.

Par Benoît Marchal, le Lundi 28 Avril 2008
Dans : Déclencheur

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Bonjour !
Je réagis à l'astuce qui vous indiquez de votre auditeur à propos du tri dans l'iPod avec une liste par auteur.
Un problème technique que je rencontre, un détail auquel vous n'avez pas dû faire attention, qui n'est pas bien grave mais un peu gênant alors je vous en fais part : les tags à l'intérieur des fichiers mp3... Le soucis est que vous orthographiez différemment "Benoît Marchal" (tantôt avec accent circonflexe, tantôt sans) ainsi que le nom d'album "Déclencheur" (tantôt avec accent, tantôt sans). Ca n'a l'air de rien mais du coup nos baladeurs ne s'y retrouvent plus et on obtient des tris avec 2 artistes avec chacun 2 albums différents, ce qui peut s'avérer plutôt handicapant quand on écoute Déclencheur en voiture et que l'on cherche un épisode ou que l'on veut écouter les épisodes dans l'ordre wink
J'ai finalement repris les tags de tous les épisodes pour harmoniser mais du coup j'ai dû me désabonner dans iTunes : il ne reconnaissait plus les fichiers et re-téléchargeait tout...
Bref, si vous pouviez corriger cela ce serait vraiment très gentil, et sinon ce n'est pas bien grave, je continuerai de vous écouter assidument smile
Au passage j'en profite pour glisser un remerciement : vous me sauvez de la radio inintéressante aux chansons qui tournent en boucle dans les embouteillages, désormais je profite de ce temps "perdu" pour prendre des cours de photo !
Amicalement,
Marie
Par wildmary le Mercredi 30 Avril 2008 at 11:11 MATIN
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.