Quel enregistreur numérique ?

Disponible sur l'AppStore

Quel enregistreur numérique ?

Quel micro acheter pour enregistrer un podcast, des accords à la "gratte" ou... la bande son d'une vidéo tournée au reflex ? La réponse est à la fois simple et compliquée. Simple parce que le budget et les besoins déterminent rapidement le choix mais compliquée parce qu'il y a vraiment beaucoup de produits audio... et un micro suffit rarement !

Dans cette note je vais vous présenter les principales solutions d'enregistrement numérique. La découpe est un peu arbitraire mais je sais qu'elle aide à mieux comprendre les catalogues des fabricants et donc à sélectionner un produit adapté à vos besoins. Je me suis, bien entendu, limité aux produits de type home-studio.

Les configurations peuvent être multipliées à l'infini mais, en simplifiant, il y a cinq catégories d'enregistreurs numériques : les micros USB, les enregistreurs de poche, les enregistreurs portables, les mini-studios et les cartes audio USB ou Firewire. J'ai inclus quelques exemples dans chaque catégorie mais il y a beaucoup trop de références que pour viser l'exhaustivité.

Micro USB

Un micro USB, comme le nom l'indique, c'est un micro que l'on branche via le port USB. On a donc une solution tout-en-un qui est très facile à mettre en oeuvre avec un logiciel d'enregistrement comme GarageBand. Si je devais faire une analogie avec l'image, je pencherais vers une webcam : les micros USB sont faciles à mettre en oeuvre, idéaux pour Skype, utilisables pour de petits projets, ils offrent un excellent rapport qualité/prix et une mise en oeuvre simplifiée. Par contre ils ne sont pas très polyvalents.

Il y a de plus en plus de micros USB sur le marché. Pour citer quelques exemples, MXL propose une gamme assez complète, Rode a le Podcaster, Blue le Snowball (à ma connaissance le premier micro USB de qualité, introduit en 2005). La grande majorité de ces micros USB enregistrent en mono (exception : MXL 990 USB Stereo).

La plupart de ces micros sont de type condensateur à large diaphragme. Sur le principe ils assurent donc une excellente qualité d'enregistrement. On trouve beaucoup d'autres produits, à tous les prix, y compris des casques/micro USB qui se destinent plutôt aux jeux.

Enregistreur de poche

Les enregistreurs de poche sont une autre catégorie qui explose actuellement, avec beaucoup de produits annoncés en 2008. Ces enregistreurs sont l'équivalent des compacts en photo : des produits tout-en-un, portables, pratiques, plutôt bon marché (à l'exception du HHB FlashMic). La plupart de ces enregistreurs sont stéréo. Ils sont également très faciles à mettre en oeuvre puisqu'il suffit d'insérer des piles, une carte mémoire et d'appuyer sur un bouton.

Compacité oblige, la qualité d'enregistrement est un peu en retrait par rapport aux autres solutions mais cela est relatif puisqu'elle reste supérieure aux minidisc qui ont fait la joie des radios et des musiciens amateurs pendant près d'une décennie.

L'enregistreur de poche le plus connu est sans doute le Zoom H2 qui offre un excellent rapport qualité/prix. Parmi les alternatives plus qualitatives mais plus coûteuses notons le Marantz PMD 620 (actuellement mon préféré dans cette catégorie parce qu'il est taillé pour l'interview) et le Sony PCM-D50.

Enregistreur portable

Les enregistreurs portables sont les grands frères des modèles de poche. Le matériel photo équivalent serait un reflex. Les enregistreurs portables sont destinés à être utilisés avec des micros externes ce qui les rend particulièrement flexibles : on pourra adapter le micro à ses besoins (ou enregistrer le téléphone). La taille plus importante permet également l'utilisation de composants de meilleure qualité ce qui, pour les meilleurs modèles, se traduit par une meilleure qualité sonore.

Le prix est bien entendu à la mesure des performances mais une comparaison directe avec les modèles de poche n'est pas possible puisqu'il faut ajouter le coût des micros, des câbles et du casque. C'est une solution beaucoup plus encombrante. En pratique, quand on ajoute les micros et le casque, on a besoin d'un sac aussi grand que pour un reflex accompagné d'un flash, un grand angle et d'un télé.

La plupart des épisodes de Déclencheur sont enregistrés avec un Fostex FR2-LE, que je vous recommande chaudement pour son rapport qualité/prix. Un autre enregistreur populaire est le Edirol R-44, qui a l'avantage d'offrir quatre canaux d'enregistrement.

Mini-studio

Les mini-studios, comme les Tascam Portastudios, étaient très populaires il y a quelques années parce qu'ils intègrent les fonctions d'enregistrement et de mixage. Certains modèles sont même capables de graver des CDs. Aujourd'hui, on préféra sans doute déporter le mixage sur logiciel. En photo, on parlerait d'un Polaroid et je crois qu'ils connaîtront le même sort.

Carte audio

Enfin on trouve les cartes audio qui, de plus en plus souvent, se connectent à l'ordinateur via USB ou Firewire. Ces cartes permettent de brancher des micros classiques (non USB donc) sur un ordinateur. La carte intègre des préamplis et le convertisseur pour numériser le son. Comme pour les micros USB, on enregistrera à l'aide d'un logiciel audio.

Pour la petite histoire, j'ai commencé les enregistrements de Déclencheur avec une carte Alesis io|2 mais on ne trouvait pas beaucoup de micros USB à l'époque. La carte s'impose, par rapport à un micro USB, si vous souhaitez utiliser un micro classique (par exemple, avec une interface XLR vers USB) ou enregistrer avec plusieurs micros (on trouve des cartes acceptant jusque 8 micros, par exemple chez MOTU ou Focusrite). Comme pour un enregistreur portable, il faut prévoir micros, câbles et casque séparément ce qui augmente le coût.

Par la taille, l'encombrement mais la possibilité d'une qualité spectaculaire (quand on y met le prix), ces solutions sont similaires aux moyen-format si je devais poursuivre mon analogie avec la photo.

Lequel pour vous ?

Comment choisir ? D'abord il faut identifier vos besoins : combien de micros, enregistrerez-vous à l'intérieur (où l'ordinateur est accessible) ou sur la route, quel budget, quel encombrement, mono ou stéréo ? Il sera alors facile de trouver la solution adaptée par élimination. Comme en photo, il n'y a pas de produit idéal dans l'absolu, au mieux un produit adapté à vos besoins. Ainsi un micro USB sera parfait pour enregistrer un podcast seul dans un bureau mais il est inadapté pour un reportage lors d'un salon.

Un dernier conseil, n'oubliez pas que la qualité d'un enregistrement dépend d'un ensemble de décisions qui peuvent inclure un traitement acoustique et si ce thème vous intéresse, il y a beaucoup de notes sur Déclencheur Carnet.

Par Benoît Marchal, le Vendredi 19 Décembre 2008
Dans : Déclencheur | Production | Materiel-production | Enregistreur | Micros

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Au fait, toujours plutôt content de ton F-44 ?
Par Nicolas Esposito le Samedi 20 Décembre 2008 at 01:36 MATIN
Comme toujours, il faut comprendre les avantages/inconvénients de ce qu'on achète. En comprenant bien ses limites, je suis content de l'avoir.
Je m'en sers peu mais quand je m'en sers il est vraiment précieux. Par exemple l'interview chez Photo aurait une vraie galère sans lui.
Par Benoît Marchal le Samedi 20 Décembre 2008 at 01:14 APRES MIDI
Je viens d'acquérir un H2 il y a 2 semaines et ton article ainsi que celui que tu as consacré il y a quelques mois à cet appareil me conforte dans mon choix. Je le conseil à tout les photographes désireux de prendre un peu de son sur le terrain, des petites itw ou son d'ambiance dans l'optique de réaliser des montages multimédia sur le web.
Par Pierre le Mardi 23 Décembre 2008 at 04:28 APRES MIDI
bonjour
je voudrai savoir pour le pmd 620 de marantz quel sorte de micro me conseillez vous pour faire des prises de sons extérieurs , pour emmener le tout pour des voyages a pieds donc le poids et important
bien a vous

Fred
Par fred le Mercredi 10 Mars 2010 at 01:04 APRES MIDI
Le plus simple et le moins encombrant serait d'utiliser les micros intégrés du PMD 620.
Par Benoît Marchal le Jeudi 11 Mars 2010 at 10:44 MATIN
Page 1 sur les 3 pages de commentaires 1 2 3 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.