La presse sur iPad, ça le fait (toujours) pas

Disponible sur l'AppStore

La presse sur iPad, ça le fait (toujours) pas

La presse sur iPad, ça le fait (toujours) pas

Alors qu'on annonçait l'iPad comme le messie, le sauveur de la presse quotidienne au semestre précédent, l'expérience montre que la presse ne se vend pas mieux sur iPad que dans les kiosques. Je doute que l'annonce hier des abonnements gérés par les applications (qui est une bonne nouvelle en soi) y change quoi que ce soit.

En effet le manque de succès de la presse sur iPad n'est pas vraiment une surprise. Certes le format papier n'est pas pratique mais je suis persuadé que le vrai problème de la presse généraliste c'est la pertinence, ou plutôt le manque de pertinence des articles.

Faites l'expérience. Prenez un sujet que vous connaissez bien grâce à votre travail ou à un hobby : la photo, la musique, le cinéma, la bicyclette, l'enseignement, le café, le design, votre ville, le tir à l'arc, peu importe (seule exception, la politique). Pendant 15 jours, lisez tous les articles de presse généraliste qui traitent de ce sujet et vous serez étonné du nombre d'erreurs. Vous serez étonné d'être confronté à des stéréotypes éculés, des faux-semblants qui ont été démontrés faux il y a plusieurs mois ou plusieurs années, mais qui sont présentés comme des vérités. Même les faits les plus simples à vérifier, comme les dates, sont souvent rapportés de façon incorrecte. Ne parlons même pas des analyses qui manquent totalement de nuance et d'impartialité. Seule exception, la politique où il semble que la presse quotidienne est plutôt bien informée.

On me répondra sans doute qu'il y a des exceptions, des grands ou des petits reportages fait avec talent. Bien entendu. Et non, je n'ai pas fait une étude systématique mais j'ai demandé à quelques amis de faire l'expérience mais tous m'ont rapporté la même chose : le nombre d'erreurs qui sautent aux yeux des personnes connaissant le sujet est incroyable. Comme si l'auteur de l'article avait découvert le sujet le matin même.

Et de fait, c'est souvent le cas. Il faut couvrir tel sujet, on envoie un journaliste (de plus en plus souvent un pigiste sous payé) qui a une demi-journée (au mieux) pour découvrir le sujet et en parler comme un expert. Couvrir veut dire : découvrir, analyser et résumer. Pas étonnant que le pauvre pigiste en reste aux stéréotypes, aux préjugés et qu'il n'ait pas le temps de vérifier les faits.

Les anciens me disent que c'était mieux avant. Qu'on prenait le temps, une journée voire deux. Peut-être. Je pense pour ma part que ce n'est pas tellement la presse généraliste qui a changé mais le reste du monde. Au début du siècle dernier il était presque impossible, pour des raisons économiques, de publier un magazine ou un journal sur des sujets spécialisés. Les lecteurs curieux étaient donc condamnés à s'informer de tous les sujets, ou presque, dans leur quotidien.

Aujourd'hui on a le choix et quelque soit ses centres d'intérêt, on trouve des magazines ou des sites spécialisés qui proposent information, analyse et réflexion avec la pertinence et l'exactitude que l'on cherche dans un journal. On aussi trouve des livres qui apportent la culture et la curiosité (la thèse de Nassim Nicholas Taleb) qui manquent à la presse quotidienne. Un de mes magazines préférés, Sound on Sound, met fièrement en avant dans sa publicité le fait d'avoir une rédaction sans aucun journalistes. Et le résultat est un pur bonheur à lire (si le sujet vous intéresse).

C'est en cela d'ailleurs que l'iPad est merveilleux. Il permet de passer d'un site spécialisé à une application thématique, d'un livre de référence à wikipédia. Les centres d'intérêt sont nombreux et variés dans une journée et toujours l'iPad apporte une information de qualité.

Photo : copyright 2010 Sherwin McGehee

Par Benoît Marchal, le Jeudi 3 Février 2011
Dans : Vie en ligne | iPod/iPad

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.