Plutôt amusant, la vidéo de vacances

Disponible sur l'AppStore

Plutôt amusant, la vidéo de vacances

Plutôt amusant, la vidéo de vacances

S'il y a seulement un an on m'avait dit qu'une vidéo de vacances pouvait être amusante… j'aurais sans doute répondu non. La vidéo c'est trop de contraintes pour en arriver à des projections longues et ennuyeuses à mourir. Comme presque tout le monde en vacances je photographie : des souvenirs, oui, mais sans prise de tête. Et seule la photo a cette spontanéité et cette légèreté.

Ca c'était l'an passé parce que cette année, j'ai filmé les vacances ! Et ça nous a tous amusé. Signe d'une génération ou simple réaction au changement ma fille, qui d'ordinaire se lasse vite des photos, était ravie de se produire devant la caméra. Ensuite grâce à iMovie 11 et ses bandes annonces, j'ai rapidement (quelques heures quand même) monté un résultat qui n'est pas spectaculaire mais nous fait un souvenir sympathique, différent et surtout court, moins d'une minute et donc partageable.

Et bien que j'insiste sur une qualité moyenne (comme en photo de vacances, le but est le souvenir sans grands efforts) c'est par rapport au standard Viméo. Si je compare à nombre de films d'entreprise ou de mariage que j'ai visionné ces 3, 4 dernières années, je pense être un bon cran au-dessus tant en terme de rendu d'images que de mouvements de caméra.

Bref je vous en parle parce ce film m'a fait lever la tête du guidon. C'est le travers d'un site comme Déclencheur, j'y vois passer tant de nouveautés, je m'émerveille de tant de progrès que j'oublie parfois de relever la tête pour apprécier la synergie. Comme lors de la réalisation d'un puzzle, il ne suffit pas d'ajouter les pièces dans leurs coins. Il faut parfois faire une pause pour relever la tête et apprécier l'image qui prend forme !

Et justement en parlant de puzzle, voici les pièces. Je n'avais qu'un Lumix GH2, 2 optiques pancakes (14mm, 20mm), quelques filtres, une LED, batteries et chargeur et, surtout, deux stabilisateurs légers mais polyvalents : le TrekPod XL et celui qui me ravit davantage chaque jour, le Steadicam Merlin. Le matériel de prise de vue tient dans un sac pour compact (!) et les stabilisateurs ne sont pas trop encombrants. Un peu plus de matériel que le touriste, certes, mais rien d'excessif.

Au retour, j'ai utilisé iMovie '11 et ses storyboards pour organiser rapidement les plans. Le format très contraint de ces storyboards est une vraie libération dans ce contexte familial. Dans Final Cut Pro, je dois me faire violence pour accepter d'enlever un beau plan qui n'apporte rien (ça me prend beaucoup de temps). Ici je n'avais pas le choix… et comme souvent la contrainte est libératrice.

Enfin, et c'est tout aussi essentiel, l'iPad et Facebook permettent de partager rapidement et efficacement le résultat, comme on partageait avant une pochette de photo au retour de vacances.

Bref même si j'avais également mon GF1 pour la photo (dans le même sac pour compact d'ailleurs, avec le Leica 45mm en prime), cette expérience m'a permis de vivre concrètement ces progrès spectaculaires dans l'accessibilité de la vidéo au quotidien. Et c'est même amusant !

Et vous, est-ce que la vidéo rentre dans votre quotidien de photographe ?

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

La vidéo n'est pas dans mon quotidien de photographe (ordi trop lent, pas assez de stockage, mon portefeuille me boude après 3 semaines à NY...)
Mais je l'utilise au lycée en option cinéma vu que le rendu de leur cam m'insupporte, le 7D et ses focales plus sympa (10-20...) ainsi que la mise au point AWESOME :D
Par monpixel le Vendredi 2 Septembre 2011 at 01:35 APRES MIDI
Bonjour,

je suis ravie de lire cet article car nous avons vécu la même expérience cette année. Les montages qu'on pouvait faire des quelques bouts de films de vacances étaient effectivement souvent longuets. Cette année, j'avais des plans de ski nautique à monter, autant dire que si on les met bout à bout cela peut vite devenir très très rébarbatif. J'ai donc tenté la bande annonce et cela a donné un résultat dynamique qui a bluffé tout le monde. Cette expérience m'a également appris à dynamiser les autres montages et ne pas hésiter à couper. Un bon apprentissage, efficace pour les amateurs débutants.
Par Marie-AnneTH le Mardi 6 Septembre 2011 at 07:46 MATIN
Bonjour Benoît,
Bien que j'ai actuellement un NEX-5 depuis quelques mois, je ne suis pas totalement satisfait des objectifs proposés. Principalement à cause de leur encombrement. Les prochains objectifs qui sont actuellement annoncés me confirment le fait que Sony passe un peu à côté de la cible. En effet c'est bien de faire un très petit boîtier, mais si les objectifs sont disproportionnés je ne comprends pas la philosophie. Pour moi un hybride compact comme les NEX, GF et autres doivent être des appareils à utiliser avec des objectifs de type pancake. Je compte donc prochainement me faire plaisir avec un GF3. Le GF1 devient de plus en plus dur à trouver, le GF2 est plutôt entre deux chaises et la compacité du GF3 me fait de l'oeil. Je viens de voir que Panasonic vient de présenter un zoom 14-42 pancake. Est-ce le "saint Graal" ? En tout cas cela a le mérite d'exister est de garder "l'esprit" . Mais mon interrogation se porte sur les 14 mm et les 20 mm. Quels sont les types d'utilisation de ces deux objectifs ? J'ai un penchant pour le 20 mm, à cause de l'ouverture à F1.7, mais j'ai du mal à bien comprendre l'utilisation du 14 mm. Est-il plus polyvalent ? Vous qui avez une bonne expérience de ces produits et sans faire du publireportage, j'aimerai bien connaître votre avis et votre expérience sur le terrain aussi bien en photo qu'en vidéo. Eh oui ! une fois que l'on mit les doigts dans iMovie il est plus que tentant de se prendre pour Spielberg.
Par Aranaz le Mardi 6 Septembre 2011 at 03:56 APRES MIDI
@monpixel, Marie-Anne : merci de vos témoignages
@aranaz : Il n'y a jamais de publireportage sur Déclencheur : on dit ce qu'on pense (avec toute la subjectivité que ça implique) mais les seuls qui nous paient pour le dire sont les membres Gold !
L'atout du µ4/3 sur les autres hybrides c'est effectivement un capteur plus petit et donc des objectifs plus petits… malheureusement vendu à prix d'or.
Perso j'adore le 20mm f/1.7. Le 20mm c'est la vraie focale normale en µ4/3, donc c'est un équivalent 50mm (le calcul est un peu compliqué mais ça tient compte du ratio du capteur qui est pas le même qu'un reflex) et donc il convient à beaucoup de sujet. Je travaille souvent à f/2.8 ou f/2.0 avec donc je crois que je le garderais dans ma besace quoi qu'il arrive.
Le 14mm je l'ai acheté parce qu'il faut souvent un grand angle, il est tellement petit que je l'emmène sans même me poser de question. Si je remplace un objectif par le fameux 14-42 ce sera lui. A 14mm, il n'y a qu'un diaph d'écart et le 14-42 me semble mieux adapté à la vidéo. Mais je l'ai pas encore essayé donc vaudra voir.
Et bien sûr on peut faire du flou avec µ4/3 : le capteur a la taille du pélicule cinéma classique (en cinéma on met la pélicule dans l'autre sens qu'en photo)… donc on sait faire autant de flou qu'on en faisant avec les caméra de cinéma traditionnelle. C'est à dire beaucoup.
Je t'invite à écouter l'émission Gold "reflex cinématographique" si tu veux d'autres retours sur la profondeur de champs avec ces boîtiers.
Par Benoît Marchal le Mardi 6 Septembre 2011 at 09:09 APRES MIDI
Merci Benoît pour ces précisions et ce retour d'expérience. Grace à vous je progresse dans ma façon d’appréhender la photo. Au début je voyais cela comme un monde élitiste et au fur et à mesure que je vous écoute et que j'apprends, je m’aperçois que chacun à son niveau peu faire de la photo un plaisir. Mon obsession du reflex au gros zoom a disparu et a été remplacée par l'envie d'avoir un matériel simple, disponible, discret et qualitatif.
Je vais tenter l'expérience de l'objectif fixe, gage pour moi de qualité, de compacité et afin d’apprendre la notion de cadrage.
C'est pour ça que ce sera un GF3 avec le 20mm seulement, si je n’ai pas le choix, le 14mm sera de la partie (à cause des kits disponibles). Et quand viendra la disponibilité du nouveau pancake 14-42, ce sera le moment d'approfondir la vidéo.
Une remarque au passage, j'ai l'impression que le GF3 est "boudé" par bon nombre et que seul le GF1 est "valable".
Une dernière question. Dans ma vision de la photo je ne sais pas bien situer l'utilisation d'un Leica 45mm 2,8 ?
Par Aranaz le Mercredi 7 Septembre 2011 at 09:47 MATIN
Page 1 sur les 2 pages de commentaires 1 2 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.