Lumix GF1 et 20mm, concentré de plaisir photo

Disponible sur l'AppStore

Lumix GF1 et 20mm, concentré de plaisir photo

Page 1 sur les 3 pages de cette note  1 2 3 > 

Lumix GF1 et 20mm, concentré de plaisir photo

La semaine dernière je vous ai présenté le moins cher des kits Lumix GF1 qui associe le boîtier au 14-45mm. Cette semaine je vous parle du deuxième kit, construit autour de 20mm f/1.7 pancake. Avec ce kit Panasonic vise un autre public et, autant j'avais des réserves sur l'adéquation du kit 14-45 au marché visé (il reste cher), autant je suis enthousiasmé par le 20mm pancake.

Avec ce kit 20mm pancake, Panasonic répond au fantasme de tous les photographes amateurs et pro depuis l'avènement du numérique au tournant du siècle : un boîtier compact, réactif comme un reflex et offrant tous les progrès du numérique (histogramme à la prise de vue, autofocus à détection de visage, visée LiveView, RAW, vidéo, à vous de choisir) sans compromis majeur sur la qualité de l'image ou la réactivité du boîtier. Un boîtier idéal pour compléter le reflex (mise à jour à écouter : Le Lumix GF1 sur le terrain).

Au passage, qu'il ait fallu la collaboration d'un électronicien et d'un opticien pour y parvenir est un signe de l'ampleur de la révolution numérique.

Coupons court à tout fantasme, ce Lumix GF1 n'est pas un "M" numérique. La finition soignée fait la part belle au métal mais ce kit est construit autour d'un boîtier grand public (mais nerveux) couplé à une excellente optique. Mais comme l'optique est le critère de choix en photo, le boîtier se fait vite oublier. Bien entendu le 20mm pancake est élitiste par rapport aux standards modernes : c'est une focale fixe, il n'est pas stabilisé et, malgré une taille réduite, il est très lumineux (f/1.7 c'est une fois et demi plus lumineux que f/2.8). Cela a un coût et le prix du kit s'en ressent mais pas au point d'être significativement plus coûteux que les reflex amateurs équivalents (tel que le Nikon D90 ou le Canon EOS 500D).

La focale de 20mm est inhabituelle mais c'est la focale normale du format Micro 4/3 (c'est-à-dire que la longueur focale est égale à la diagonale du capteur). Bien que l'angle de vue soit un peu plus large, il est donc comparable au 50mm avec lequel des générations de photographes ont fait leurs armes.

La finition du 20mm est bonne. L'objectif est solide et la bague de mise au point suffisamment large tenu compte de la taille réduire d'un "pancake." Notons qu'il s'agit d'une mise au point électronique, c'est-à-dire que la bague donne une impulsion aux moteurs de l'autofocus. Cela demande un peu d'habitude mais, grâce à l'assistance à la mise au point manuelle du GF1 (un effet de loupe sur l'écran à haute résolution), c'est tout à fait utilisable.

La grande ouverture est précieuse sur un boîtier Micro 4/3 (qui utilise, rappelons-le un capteur plus petit que l'APS-C des reflex experts) parce qu'elle offre un grand contrôle sur la profondeur de champ. Le bokeh, la qualité de ce flou d'arrière-plan, est superbe.

Page 1 sur les 3 pages de cette note  1 2 3 > 

Par Benoît Marchal, le Jeudi 3 Décembre 2009
Dans : La photo | Boîtier | Micro 4/3 et cie

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Pour avoir son concurrent presque direct l'Olympus PEN EP1 pancake j'en suis pleinement satisfait.
As tu eu les deux en main et si oui, lequel préfères tu ?
Par remiforall le Jeudi 3 Décembre 2009 at 05:57 APRES MIDI
Non, en tout cas pas de façon significative.
Il a quelques atouts. C'est l'AF qui m'a fait hésité.
Par Benoît Marchal le Jeudi 3 Décembre 2009 at 09:13 APRES MIDI
Pour moi c'est l'AF et l'absence de viseur électronique qui m'a fait préférer le GF1 au Pen.
En effet j'ai le GF1 avec le 20 dans une poche et le 45-200 dans l'autre.
Par Skywalker le Jeudi 3 Décembre 2009 at 09:21 APRES MIDI
Je vous remercie pour ces 4 articles portant sur le GF1. Vraiment très bien fait et très rigoureux. (Vous venez de gagner un nouveau lecteur!).

Il y a quelques jours, j'avais pris la décision ferme de me procurer une GF1 + l'objectif pancake (le seul objectif qui a retenu mon attention, étant photographe expérimenté).

Malheureusement, je ne ferai plus l'acquisition du GF1 suite à votre dernier article. Je viens de changer d'avis en apprenant que « .. Le Lumix GF1 n'a pas de capteur d'orientation .. La détection d'orientation fonctionne donc avec le 14-45mm mais pas avec le 20mm pancake. Il faut orienter les photos à la main dans Lightroom... une perte de temps frustrante pour un kit à plus de 800 euros. »

Merci pour cette précision importante. 95% de mes photos sont de type portraits.

Vous, vous êtes frustré par le format RAW, d'autres par l'absence d'une prise pour micro externe, moi pour l'orientation de l'images, etc ! Awrrrrrrgh! Le produit parfait n'existe pas! ..humm le Leica M9 peut-être wink

Merci encore, et félicitations pour votre travail remarquable. ps : je vous écoute dans mon auto à Montréal.
Par Jean le Mardi 8 Décembre 2009 at 04:25 MATIN
@skywalker : c'est le privilège d'un appareil qu'on garde sur soi grin
@jean : e fais beaucoup de portraits également et même si c'est un limite du GF1, elle est moins gênante (à mes yeux) que bien d'autres défauts des boîtiers concurrents. Comme vous le dites, il n'y a pas d'appareil parfait et donc il faut accepter un compromis.
La prise micro serait géniale, Olympus a (encore une fois) montré la voie sur ce plan.
Par Benoît Marchal le Mardi 8 Décembre 2009 at 10:12 MATIN
Page 1 sur les 5 pages de commentaires 1 2 3 >  pag_last_link
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.