Le Zoom H2

Disponible sur l'AppStore

Le Zoom H2

Le Zoom H2

Le Zoom H2 est un petit enregistreur portable "tout en un" que j'utilise dans le cadre de la production de Déclencheur.

Petite revue ...

Je ne vais pas m'étendre sur les aspects techniques, vous trouverez tout ce que vous voulez savoir là-dessus ici. Sachez seulement que sa principale spécificité est qu'il dispose de deux faces, chacune équipée de 2 micros, permettant d'avoir au choix : une prise de son en stereo avec un couple dont les micros sont orientés à 90° l'un par rapport à l'autre, une prise de son avec un couple dont les micros sont orientés à 120° l'un par rapport à l'autre ou une prise de son "surround" utilisant les deux faces de l'appareil.

Le H2 a tout ce qu'il faut pour être un parfait compagnon du preneur de son amateur :

  • peu onéreux
  • petit (il tient dans une poche)
  • une prise line in, une prise permettant de brancher un micro exterieur (elles sont malheureusement en mini-jack, mais il est vrai que d'autres types de prises en auraient considérablement augmenté la taille)
  • un pas de vis standard permettant de le fixer à peu près partout (pied photo par exemple)
  • une option "mono mix", pratique lors des interviews
  • compresseur, limiteur, AGC, passe haut, intégrés
  • une qualité sonore qui n'a rien à envier à de nombreux enregistreurs plus haut de gamme.
  • une bonne autonomie : il fonctionne avec deux piles AA standard, et on n'est pas très loin des 4h en enregistrement annoncées par le fabricant
  • le menu est clair, intuitif, peu chargé et donc très simple d'utilisation.

A l'utilisation le H2 se révèle tout de même extrêmement sensible au vent et la bonnette fournie ne s'est pas avérée d'une très grande efficacité. La solution a été trouvée avec le DeadKitten de Rode, une version miniature des classiques bonnettes anti-vent DeadCat qui s'adapte parfaitement bien au H2 et fait preuve d'une redoutable efficacité. (en plus ça lui donne un air tout mignon, on a envie de le caresser wink )

L'autre gros défaut du H2 est sa sensibilité au bruits de manipulation. La coque est en plastique et le moindre frottement sur celle-ci s'entend énormément. Une sorte de poignée, prévue à l'origine pour s'adapter aux pinces micro est fournie et permet une prise en main un peu moins sonore, mais il faut néanmoins acquérir une certaine forme de doigté pour parvenir à réaliser des prises de son "à la main" sans bruits de manipulation (on y arrive, je vous rassure !). Concernant la manipulation, les micros sont placés sur les deux faces de l'appareil, il faut donc le tenir droit, alors qu'on aurait tendance (en tout cas moi) à le pointer pour plus de confort, c'est dans un premier temps assez déroutant et inconfortable, mais on s'y fait rapidement.

Parmi les défauts on peut citer aussi l'entrée "external mic in" qui apporte un certain souffle.

Le réglage du gain d'entrée se fait en deux étapes, ça n'est pas très clair dans le manuel, mais il me semble avoir compris qu'on dispose d'un gain analogique réglable par un switch 3 positions haut/medium/bas (seulement !) sur le côté de l'appareil et un gain numérique qui se règle lors de l'enregistrement avec les touches fléchées sur le corps de l'appareil qui se règle, lui de manière plus fine sur une echelle de 0 à 127, 100 étant la position correspondant à 0dB. Ce deuxième réglage de gain me paraît d'un intérêt moindre, tout au moins pour l'ajout de gain : cet ajout peut très facilement être réalisé par un logiciel avec exactement le même ajout de souffle. C'est sans doute plus intéressant pour une diminution de gain, permettant de se situer entre deux positions du gain analogique. Le filtre passe haut est équilibré et plutôt efficace, même si le seul réglage disponible est On ou Off ... Pour ce qui est des effets, le limiteur est évidemment numérique, il n'aura aucun effet si la saturation vient d'un réglage analogique du gain trop fort. L'AGC a 3 positions qui semblent plutôt efficaces mais je ne les ai pas beaucoup utilisées, et je n'ai pas testé le compresseur.

Pour ce qui est du mode surround, le résultat se présente en réalité sous la forme de deux fichiers stereo, libre à vous ensuite d'en faire ce que vous pouvez. Il semble qu'il existe un utilitaire (pour windows seulement, je n'ai donc pas pu le tester et puis je n'aurais pas de quoi le lire de toute façon ...) qui permette de réaliser à partir de ces deux fichiers des mixages en 5.1. Le zoom propose également un petit utilitaire (dans la machine) assez bien fait qui vous permet de réaliser un mixage en stereo à partir de vos 4 pistes, en modifiant la position de "l'écoutant" par rapport aux 4 micros. Pour moi l'utilisation la plus intéressante de ce mode est en situation d'interview ou de table ronde : en disposant l'appareil au beau milieu des participants.

La dernière subtilité, fort pratique mais un peu déroutante du H2, est celle de pouvoir inverser la position des micros (celui de gauche devient le micro droit et vice versa) c'est pratique pour pouvoir conserver l'image stéréo réelle suivant la face de l'appareil que vous utilisez. Cela se fait par le menu en choisissant la position "player" ou "listener". La chose à comprendre est qu'on se place du point de vue de celui qui tient l'appareil, comme si la source était un instrument de musique : ainsi si vous êtes "player" c'est vous qui jouez de l'instrument, votre gauche devient la droite, et inversément si vous êtes listener. La chose paraît simple comme ça mais si on ajoute que du coup (forcément ...) la droite et la gauche sont inversés, si vous ne tournez pas l'appareil, par rapport à votre point d'écoute (uhmmmm ça me semble difficile à comprendre, mais je ne vois pas trop comment l'expliquer autrement), bref on est rapidement perdu dans ce qui est à gauche ou à droite, il faut s'habituer à une certaine gymnastique intellectuelle avant de bien être au clair avec ces notions...

En conclusion, je dirais que les qualités du H2 font facilement oublier ses défauts. Et qu'il est effectivement le meilleur compagnon du preneur de son amateur. Sa taille lui permet d'être transporté partout et il se sortira honorablement de toutes les situations (peut-être un peu difficilement dans le cas des sons faibles, mais honorablement tout de même). Si je devais oser une comparaison avec le monde de la photographie, je dirais qu'il s'agit d'un compact : discret, peu encombrant, on l'emmène partout, mais il reste limité sur de nombreuses fonctions et n'est pas évolutif, comparativement aux reflex, que seraient les enregistreurs type nagra ou fostex, irréprochables techniquement mais encombrants et loin d'être discrets.

Pour vous donnez une idée de la qualité du son l'épisode de declencheur avec Claude Bourelly a été enregistré avec le Zoom H2.

Par Baptiste Recoules, le Jeudi 15 Mai 2008
Dans : Production | Materiel-production | Enregistreur

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Bonjour,

J'ai acheté un H2 depuis quelques semaines pour remplacer le iRiver iFP 795 que j'utilisais auparavant pour réaliser mes prises de sons extérieures pour mon podcast.

Le H2 est effectivement un outil idéal pour ce genre d'application. Je le trimballe toujours avec moi et je fais bien plus de soundseeing dans mes émissions depuis que je l'ai. grin

Si cela vous tente d'écouter ce que ça donne: allez jeter une oreille sur mon blog pour y écouter quelques épisodes, www.lepcc.net (honteuse auto-promotion, je l'avoue).

Merci pour le test très complet.

Pierre - Le Podcast de la Cabane au Canada
Par pjournel le Samedi 17 Mai 2008 at 04:32 MATIN
bonjour,

merci pierre pour ton commentaire, c'est vrai qu'entre le Iriver et le H2 tu dois sentir une sacrée différence à l'exterieur ! en effet les baladeur ce type ne sont pas vraiment conçu pour une réelle prise de son, il s'agit plus d'une fonction bloc note, alors que le H2 est réellement fabriqué pour ça.

Pour ce qui est de l'utilisation du H2 en micro USB qui semble te poser des problèmes (épisode 156 du PCC), je n'ai de mon côté pas noté de tels soucis, mais il faut dire que je n'ai pas souvent utilisé le H2 dans ce type de configuration, à voir donc ...
Par Baptiste Recoules le Lundi 19 Mai 2008 at 10:04 MATIN
Bonjour,
Ancien du GPF, je reste fidèle à ton blog toujours riche en infos et en qualité.
je prends donc prétexte de cette question pour te saluer au passage.
Aujourd'hui en 2009 que penses tu du Zoom H4,du H4n par rapport au H2?
Que faut il acheter aujourd'hui de préférence?
Merci pour ta réponse
Bien cordialement.
Claude-Louis
Par Claude-Louis arimaj le Lundi 2 Novembre 2009 at 04:34 APRES MIDI
Bonjour Claude.
J'ai pas essayé le H4n mais on en dit beaucoup de bien. Le truc c'est qu'il est quand même plus gros et donc pas mal plus encombrant.
Par Benoît Marchal le Mardi 3 Novembre 2009 at 09:41 MATIN
Tu as d'autres feedbacks avec le temps qui te viennent en tête sur le produit ?
Par Antoine Magnier le Vendredi 27 Août 2010 at 04:45 APRES MIDI
Page 1 sur les 2 pages de commentaires 1 2 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.