Un joyeux patchwork de technique et d’humanité

Disponible sur l'AppStore

Un joyeux patchwork de technique et d’humanité

Page 1 sur les 2 pages de cette note  1 2 > 

Un joyeux patchwork de technique et d’humanité

Une fois n’est pas coutume je rebondis sur les propos d’une interview Déclencheur. Dans l’émission de la semaine dernière Benoît recevait Bruno Levy, pour la sortie de son livre : Zoom sur le Portrait. Dans la dernière partie de l’émission, intitulée devenir un personnage, le photographe explique sa façon de gérer un modèle lors d'une séance de portrait, comment lui faire gagner confiance en soi, pour en tirer le meilleur. Il y fait un parallèle avec le monde de l’éducation :

« C’est l’éternel problème de l’éducation, d’assez motiver les gens et assez les faire prendre confiance en eux-mêmes pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. » Et d'ajouter, avec un sourire: « Mais je ne suis pas ministre de l'éducation ! »

En tant qu'éducateur (parent) et enseignant (professeur des écoles), le parallèle a attiré mon attention. Comparaison n'est pas raison, certes, mais j’ai continué à filer la métaphore… presque malgré moi. Et c’était pour le moins amusant !

Toujours avoir un regard positif sur son sujet

Une évidence en photographie comme en éducation.

Le regard porté sur son modèle/élève par le photographe/enseignant se doit d’être bienveillant s’il veut lui donner confiance en soi, que ce dernier ose participer activement et propose spontanément des choses. Ainsi le portraitiste commencera peut-être par quelques clichés flatteurs pour faire gagner de la confiance à son modèle. De même l’enseignant commencera par s'appuyer sur les points forts de l'élève pour le faire progresser.

Remettre les choses en contexte : chaque sujet est différent

S’il est vrai qu’il existe des profils génériques types, chaque élève est différent, tout comme chaque modèle. On ne photographiera pas de la même manière un chef d’entreprise, un père de famille ou encore un sportif (remarquez que cela peut être la même personne). On les dirigera différemment selon le type de photo désiré mais aussi selon la personnalité de chacun. Idem pour les élèves, même si des profils peuvent se dégager : plutôt scientifique ou littéraire, d'apprentissage visuel ou oral etc. chacun est une combinaison complexe et unique.

Tout comme le photographe, l’enseignant doit s’adapter à la personne en face de lui. En éducation on appelle ça la pédagogie différenciée : adapter sa façon d'enseigner à chaque élève, lui proposer un parcours d’apprentissage personnalisé.

Page 1 sur les 2 pages de cette note  1 2 > 

Par Lightroomreg, le Mercredi 2 Février 2011
Dans : La photo | La photo au CM2

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.