Une imprimante photo grand format chez soi

Disponible sur l'AppStore

Une imprimante photo grand format chez soi

Page 1 sur les 2 pages de cette note  1 2 > 

Une imprimante photo grand format chez soi

Beaucoup de photographes se posent la question d’acquérir une imprimante photo grand format (A3 et plus). Autour de moi j'ai régulièrement des questions à ce sujet, d’amateurs comme de débutants.

A leur intention je propose un retour d’expérience, notamment ces 2 dernières années avec une EPSON Stylus Pro 3800.

Imprimer chez soi ? Pour l’amateur que je suis c’est avant tout une question de plaisir. Mitonner sa photo aux petits oignons, voir le résultat sortir directement chez soi, en quelques minutes, est un plaisir à chaque fois renouvelé.

C'est un confort et une satisfaction d'être maître de la totalité de son flux de production, de la prise de vue au tirage. Pour le tout venant (petit format photo surtout) l’impression en boutique, ou en ligne, a largement ma préférence. De fait l'impression chez soi reste nécessairement plus cher, c’est une passion coûteuse, mais une fois goûtées ces joies, impossible de s’en défaire !

Du grand format pour quoi faire ?

L'envie commence souvent par une imprimante A4 sur laquelle on se sent à l’étroit. Pas seulement en terme de dimensions, en terme de support d’impression aussi. En effet pas mal de papiers beaux arts ne sont pas disponibles au format A4. On pourra certes toujours acheter du A3 et le massicoter, mais c'est oublier que les imprimantes A4 supportent généralement peu de supports spéciaux ou trop épais (type fine art justement).

Enfin, outre le plaisir d'avoir certaines de ses images en taille étendue, les grands formats se prêtent naturellement mieux à certaines productions, et ouvrent de nouvelles perspectives : montages, mosaïques d'images, posters etc.

La question de la gestion des couleurs

Je glisse un petit mot car cela effraie ou rebute plus d’un débutant d'après ce que j'entends. Profils ICC, Adobe RGB, mode de rendu, calibration d’écran, étalonnage de la chaine graphique,… il y aurait de quoi paniquer ? Clairement non. D’abord les logiciels comme Lightroom ou Aperture ont largement simplifié la donne. Ensuite après quelques essais on réussit à tirer des clichés très corrects, même avec un modeste écran et une sonde d’occasion ou empruntée. Je parle d'expérience. Pas sûr aujourd’hui que je sois aussi indulgent avec mes premiers tirages, ça reste un apprentissage à faire, mais ce n’est pas aussi compliqué qu’on veut parfois nous faire croire.

Tarif des consommables

Aujourd'hui, à condition d’imprimer relativement peu, il est déjà possible de se faire plaisir pour 300€. On est dans les grandes impressions avec des imprimantes A3+ comme la Epson Stylus Photo 1400, pour parler d'une machine que j'ai pas mal utilisé il y a 4 ans, mais qui est toujours d'actualité. A savoir que le A3+ (329 mm X 483 mm) est mine de rien bien plus confortable et « impressionnant » que le traditionnel A3 (297 mm X 420 mm).

Au-delà de l’imprimante à proprement parler, il y a la qualité des encres. Pour un débutant, un petit budget, ou par choix selon ses besoins, les encres à colorants de ce type d'imprimante peuvent suffire. Sinon il y a les encres à pigments. Pour simplifier à l’extrême (il y aurait beaucoup à dire), une des caractéristiques de l’encre à colorants est d’être moins durable (plusieurs années) donc moins chère que l’encre pigmentée (plusieurs dizaines d'années).

Autre détail d'importance, la capacité des cartouches. D’abord il est frustrant et coûteux de devoir changer trop souvent des cartouches pour cause de capacité restreinte. Typiquement une contenance de 15ml ou 20ml par cartouche est à mon avis insuffisant pour qui imprime régulièrement en grand format. Ainsi à faire beaucoup de portraits avec ma Epson 1400 je changeais presque tous les mois les cartouches magenta et magenta clair…

Se pose donc la question d’une imprimante à cartouches de plus grande capacité. Or cela relativise fortement le prix au ml de l’encre, du simple au double. Paradoxalement, une fois tout pris en compte, cela peut mettre des imprimantes plus haut de gamme (à grosses cartouches) au prix d'une gamme inférieure (à cartouches réduites).

Page 1 sur les 2 pages de cette note  1 2 > 

Par Lightroomreg, le Mercredi 4 Mai 2011
Dans : La photo | Accessoires photo

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Article très intéressant. Merci pour ce retour.
Par Bruno Delzant le Jeudi 5 Mai 2011 at 09:12 MATIN
Tu mets combien de temps à sortir un 40x60cm à la louche dessus ?

Perso j'adore la 7880 avec ces cartouches "économiques" de 220ml mais je la maudis quand à l'absence de chargeur feuille à feuille et qu'on tire un book A3 au club en feuille à feuille ! ^^

Antoine
Par Antoine Magnier le Mercredi 8 Juin 2011 at 03:30 APRES MIDI
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.