L’été des portraits

Disponible sur l'AppStore

L’été des portraits

L’été des portraits

"Le circuit fait 6 kilomètres. Quand tu arrives dans la ville, c'est le choc, c'est magique. Sur un festival, on s'attend à ce que tout soit regroupé sur un lieu mais à Bourbon-Lancy, il y a des portraits partout ! Dans les parcs, dans le centre ville, sur les usines, six kilomètres d'images, c'est énorme."

L'été des portraits bat son plein depuis la séance de remise des prix, le 18 juillet. Mais comme toujours, pour tous les concours, il s'agit surtout d'une excuse pour se retrouver entre photographes dans une ambiance conviviale et détendue. Un emploi du temps chargé m'empêche de visiter l'été des portraits, j'ai donc demandé à notre ami Franck Lecrenay (que vous retrouverez bientôt sur Déclencheur d'ailleurs) de partager ses souvenirs.

C'est la taille et la forme de l'exposition qui l'a le plus impressionné. Il faut dire que l'été des portraits c'est 1500 portraits par 500 photographes venus de toute l'Europe. Et, ce qui ne gâche rien ajoute Franck "la présentation est bonne voire excellente." L'organisation s'occupe en effet des tirages, en grand format, collés et plastifiés ce qui assure une réelle homogénéité dans toute la ville, par-delà les différences de style.

Bien que le concours soit ouvert à toute l'Europe (et même quelques écoles du Canada), chaque année un pays est mis particulièrement à l'honneur. Après la Belgique en 2008, c'est au tour de l'Italie avec un style bien spécifique : "ils sont à la hauteur de leur art et de la grande culture artistique de leur pays," juge Franck, "les Belges étaient très léchés, académiques, les Italiens sont plus romantiques et glamour."

Inévitablement sur 6 kilomètres de portrait, tout ne vous plaira pas. Franck regrette ainsi que certaines images aient un caractère trop commercial. "Comme des montages autour d'un enfant et de son prénom, par exemple," mais, s'empresse-t-il d'ajouter, "globalement c'est vraiment d'une très grande qualité et le reflet d'une grande diversité de styles, à travers toute l'Europe."

Il ajoute "qu'il y a également beaucoup de travaux de jeunes, notamment venus des écoles et certains de leurs travaux décapent carrément." Un pari sur l'avenir qui fait chaud au coeur des amateurs d'images.

Bref même si le weekend fut fatiguant et pour cause, puisque beaucoup de participants couvraient des mariages jusque tard le samedi avant de prendre la route pour Bourbon-Lancy le dimanche, ce fut selon Franck un moment magique !

En attendant, si vous êtes en vacances dans la région, faites le détour par Bourbon-Lancy pour apprécier l'été des portraits. Il suffit de traverser la ville pour visiter l'exposition, vous avez jusqu'au 26 septembre.

Photo : Franck Lecrenay

Par Benoît Marchal, le Mardi 27 Juillet 2010
Dans : La photo | Exposition, conférence et activité

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.