Je n’efface jamais une photo

Disponible sur l'AppStore

Je n’efface jamais une photo

Pour beaucoup le numérique c'est la possibilité d'effacer les photos ratées. Je respecte tout à fait ce point de vue mais, personnellement, je n'efface jamais une photo. Même si je répète que l'éditing est essentiel, je préfère utiliser les filtres de Lightroom pour masquer les photos ratées plutôt que de les effacer.

Pourquoi ? La combinaison de deux facteurs : d'une part je suis plutôt distrait. Je sais (expérience vécue) que quand j'efface des fichiers, je finis forcément par effacer les fichiers que je voulais conserver. Quand c'est un rapport ou un email c'est embêtant… mais les photos sont plus précieuses.

D'autre part les périphériques de stockage (cartes, disque durs, etc.) sont de plus en plus accessibles. Ainsi tous les deux ans, je remplace mes disques photo par des modèles d'une capacité plus élevée. En étant attentif aux bonnes offres, je peux faire évaluer la capacité en fonction de mes besoins à un coût qui reste accessible. C'est bien plus accessible (selon moi) que de perdre des heures à tenter de récupérer un fichier effacé par erreur.

Et vous ? Etes-vous également conservateur, maladroit ou efficace et adroit ?

Par Benoît Marchal, le Mardi 26 Avril 2011
Dans : Logiciel | Lightroom

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

moi je supprime les ratées à la prise de vue directement sur l'APN - puis je garde tout sur l'ordi (et les disques durs).
Par MissValmente le Mardi 26 Avril 2011 at 09:14 APRES MIDI
Je suis très conservateur aussi, mais j'ai vite appris à mes dépends qu'avoir cette "passion" pour la conservation de fichiers implique un système de rangement robuste.

Le souci selon moi ne provient pas de la capacité de stockage, qui honnêtement ne doit pas être un souci pour un photographe à même de mettre plusieurs centaines d'euros dans du matériel. Le stockage doit faire partie des indispensables qu'on doit acquérir avant même d'étoffer son matériel optique (de même que les batteries, un bon sac ou encore quelques filtres).

Je préfère "gâcher" quelques mégaoctets plutôt que de vivre avec le remord d'un fichier perdu (ou encore pire égaré). Peut-être que certains utilisateurs Mac se passent de ça grâce à Time Machine...
Par Frederic Bourgeon le Mardi 26 Avril 2011 at 09:14 APRES MIDI
Je ne suis absolument pas conservateur. D'une part car je pense qu'il est important de supprimer ses photos afin d'apprendre à faire un choix... un vrai pas un demi choix de filtre. Faire un vrai choix c'est accepter de se tromper mais de part ce risque on apprend vite à bien choisir, à optimiser, à définir ce qui est pertinent ou pas dans une image... C'est une philosophie qui, je pense, fais progresser.

D'autres part je suis photographe de mode, lorsque je fais une séance je vais faire environ pour 6 Go de photos en moyenne ... En sélectionnant mes images je me retrouve avec un dossier final (RAW, Print et Web) de 1 Go maximum... Cela signifie que je gagne 80% d'espace. Alors oui, on peut être tenté de dire qu'un disque dur ne coute rien (c'est très relatif) mais il me faudrait 6 fois plus de disque dur si je ne prenais pas la peine de faire de vrai sélection...
Par MAGNE Pierre le Mardi 26 Avril 2011 at 09:30 APRES MIDI
Je fais comme toi Benoît je n'utilise que les filtres de Lightroom pour masquer les ratés, ce qui me permet parfois de revenir même sur certains choix.

Le seul inconvénient est la place prise par les photos sur le disque dur de mon macbook (portable donc capacité de disque limité) donc je décharge les photos les plus anciennes sur un gros NAS en Raid 5 ou se trouve toutes mes données.

Et avec l'ingéniosité de lightroom je peut quand même voir les photos met si je n'ai pas mon NAS connecter, vive les aperçus de Lightroom. Bien sur pour une retouche dans le panneau de développement il faudra bien sur reconnecter le NAS smile

Avoir une sauvegarde sûre de mes photos est primordial pour moi, et cela pour toutes les photos même les ratés !
Par Gecko Splinter le Mardi 26 Avril 2011 at 09:34 APRES MIDI
Ça dépend. Je fais le choix en important les photos sur l'ordi. Photo ratée mais unique : je garde. Photo ratée dans une série (avec d'autres plus réussies) : je jette.
Par Walter Proof le Mardi 26 Avril 2011 at 11:13 APRES MIDI
Page 1 sur les 3 pages de commentaires 1 2 3 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.