DPA d:fine : superbe micro tour d’oreille

Disponible sur l'AppStore

DPA d:fine : superbe micro tour d’oreille

DPA d:fine : superbe micro tour d’oreille

Le DPA d:fine est un nouveau micro de tête (il a été annoncé à l'IBC en septembre 2011) et il surpasse tout ce que j'ai utilisé jusqu'à présent en qualité, dans cette gamme de produit.

Je l'ai utilisé ce week-end pour les interviews des Photographies de l'Année et je n'ai eu qu'à m'en féliciter.

On l'installe en un instant et il ne bouge pas. Regardez la vidéo de démonstration ci-dessous, c'est impressionnant.

Sur le terrain, un des gros problèmes des serre-têtes et des tours d'oreille c'est les fixer. Pour l'interviewé, le micro doit être aussi discret que possible. Or ces micros ont tendance à bouger, à cogner dans les lunettes, à se prendre dans les cheveux… Avec le d:fine, DPA a créé une attache à ressort qui s'installe en un instant et ne bouge pas. Mais alors pas du tout.

Bien entendu, et c'est important, la qualité audio est superlative mais je n'en attendais pas moins de DPA.

Au début de Déclencheur j'utilisais des micros de reportage, des Sennheiser MD46, pour les interviews. La qualité audio était parfaite, ils sont solides mais ils avaient deux défauts. D'abord ils sont impressionnants, peu de photographes ont l'habitude de parler dans un micro et les MD46 ont du mal à se faire oublier. Ce qui n'aide pas à créer un climat de confiance pour une discussion. Sans compter qu'il faut un casque, comme je vais vous l'expliquer dans un instant.

Ensuite ils sont encombrants, le micro en soi n'est pas très lourd mais l'interviewé doit maintenir une distance plus ou moins constante. Facile ! il suffit qu'il porte un casque (naturellement, quand on entend la voix baisser dans le casque, on se rapproche du micro). Mais qui dit casque de contrôle pour l'interviewé, dit aussi ampli casque et ai-je mentionné les pieds pour le micro ? Bref tout cela pèse lourd, est très encombrant et pas très familier pour le photographe interviewé !

C'est ce qui m'a amené aux micros de tête. Sachant que je suis seul à m'occuper du son, de la vidéo et du rapport avec l'interviewé, je ne peux évidemment pas percher. Les micros de tête offrent une très bonne intelligibilité, un encombrement très réduit et, une fois mis en place, l'invité a tendance à les oublier et donc à être plus naturel.

Pas besoin de casque puisque, par définition le micro reste à bonne distance. Seul inconvénient, les bruits de bouche sont plus marqués. On les atténue au montage avec l'excellent plugin debreath de Wave.

Le d:fine, avec sa nouvelle attache à ressort, est un vrai supplément de confort. Hormis un problème de branchement de câble sur la première interview, qui est plutôt lié à un manque d'habitude du micro, avec tous les invités, y compris les plus agités, il a été parfait.

DPA a également travaillé les accessoires, la pochette et la pince (pour éviter les frottements) sont conviviaux et pratiques à utiliser. Mieux, on retourne le micro (pour filmer à gauche ou à droite) et on le règle en un instant. On sent le souci du détail de DPA… presque comme un artisan.

Ca reste un lavalier, donc bien entendu, il y a un peu de souffle. C'est inévitable vu la taille du micro mais la voix est intelligible et naturelle. Je n'avais pas installé la bonnette et dans une cour protégée du vent, je n'ai pas eu besoin. De même, comme le micro est placé à côté des lèvres, pas de problèmes de plossives. Bien entendu, j'ai opté pour la version omnidirectionnelle (il est également disponible en directionnel) qui est moins sensible à ces problèmes et donc plus rapide à mettre en œuvre sur le terrain.

Le d:fine est disponible en plusieurs couleurs et, après réflexion, j'ai retenu le noir. A mes yeux, sans maquillage, les tons chairs sont plus gênants sur la vidéo parce qu'on se demande ce que c'est. En noir, on reconnaît immédiatement un micro et on l'oublie (voir la photo de Thomas Subtil ci-dessus).

DPA vient d'annoncer de nouveaux modèles dans la gamme avec un serre-tête et un support plus petit. Miam.

Par Benoît Marchal, le Mercredi 28 Mars 2012
Dans : Production | Materiel-production | Micros

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.