Dessinez-vous votre photo avant de la réaliser?

Disponible sur l'AppStore

Dessinez-vous votre photo avant de la réaliser?

Page 1 sur les 2 pages de cette note  1 2 > 

Dessinez-vous votre photo avant de la réaliser?

Un cinéaste traine dans sa tête une idée de film, puis il écrit un scénario pour concrétiser ses rêves. Ensuite un story board est préparé pour décrire chaque plan, positionner les personnages dans les décors. Enfin un réalisateur va mettre le tout en scène, plan par plan avec des acteurs. Le montage devra finalement mettre les plans filmés en ordre pour correspondre à l'idée initiale. A l'inverse, certains cinéastes se lancent en pleine rue sans idée pour saisir le moment.

Le jardinier de "Silence ça pousse" sur France 5, Stéphane Marie, dessine un superbe croquis avec ses feutres de couleurs pour créer un nouveau jardin. Il obtient ainsi l'approbation de ses clients avant de se lancer dans la réalisation concrète. C'est dans la rubrique pas de panique.

Un peintre va faire un dessin dans son carnet de croquis, puis peut-être une esquisse, le premier jet dessiné sur sa toile avant d'utiliser ses pinceaux et les couleurs.

En photographie, quelle est votre position ?

  1. Préparer son positionnement sur le futur lieu de prise de vue, choisir le/les points de vue possibles. Décider du lieu exact et de l'heure. Chercher la composition idéale et bien décider du cadrage. Décider du boitier à utiliser et de ses objectifs. En faire un dessin, ou rester dans l'imaginaire du cerveau ?
  2. Partir à l'aventure sans idées préconçues et prendre des photos au fil de l'eau, puis choisir en post-production, avec le risque de ne rien ramener d'intéressant ?

Profitez de la place offerte aux commentaires pour donner votre position.

Je vous donne ici un exemple simple.

Supposons qu'un de vos amis vous invite à venir voir un phénomène assez classique mais de courte durée sous nos latitudes. En fin de journée lorsque le soleil passe juste sous l'horizon, les rayons rouges du soleil vont enflamer les nuages situés au-dessus de vous. Ceci se passe juste avant la fameuse heure bleue et va durer moins de 10 minutes en Mai/juin. L'idéal serait d'aller en Norvège pour voir cela pendant des heures et choisir le bon plan, le bon point de vue, les bons réglages, le bon objectif etc…

On fera une promenade sur une jetée en bois (une estacade comme celle de Cap Breton, Ostende ou Fécamp), on fera des photos pour fixer ce phénomène. L'estacade est longue et s'allonge sur l'eau avec au début de celle-ci une petite brasserie.

Une vue de l'estacade
Mon carnet

Voici le ciel seul que vous a envoyé votre copain pour donner envie de venir pour cette séance photo.
Mon carnet

Alors allez-vous prendre votre voiture pour rejoindre votre copain à la brasserie de la jetée ? Boire une bière en attendant que les nuages rougissent pour faire une série de photos, ou bien préparer cette séance photo avec des moyens d'information modernes et un ou deux dessins ?

Je vous donne ma façon de faire, peut-être excessive, à vous de juger.

Page 1 sur les 2 pages de cette note  1 2 > 

Par courtox, le Mercredi 23 Mai 2012
Dans : La photo | Technique

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Je ne vais pas jusqu'à dessiner ma photo mais j'aime bien construire mes images avant de les prendre. Le reportage, très peu pour moi.
En final c'est ce qui m'attire vers la vidéo aujourd'hui : avec les outils actuels, je trouve que j'y réalise mieux mes idées.
Par Benoît Marchal le Mercredi 23 Mai 2012 at 08:03 APRES MIDI
Je suis tout à fait d'accord avec ceci, j'aimes également me faire des petits dessins pour me donner une idée de la composition, mais aussi pour des photos type studio, cela permet de préparer la position des éclairages, et de noter les réglages de ceux-ci afin d'obtenir tel ou tel type d'ombre etc...
Par quinet gregory le Mercredi 23 Mai 2012 at 09:10 APRES MIDI
Bonjour,

Moi aussi, je fais toujours un dessin avant, ça me permet de rien oublier. Même pour un packshot simple, il y a plein de décisions à prendre pour être cohérent.
Je les changes aussi pendant la prise de vues en ajoutant les donnes techniques ( diagramme etc..) , comme ça je peux refaire la photo a l'identique si dans le futur le client m'envoie un nouveau produit.
Désolé si mon français est imparfait, j'habite a paris mais je suis espagnol.
Par Lumiprod  le Jeudi 24 Mai 2012 at 07:06 MATIN
Eh bien moi c'est l'inverse ! En studio, je construis l'image dans ma tête, je la "vois" comme si elle était déjà faite. Et pour le reste, je fonctionne beaucoup à l'instinct. J'aime le reportage, cette façon d'aller à l'aventure les sens en éveil...
Par Flodine le Jeudi 24 Mai 2012 at 09:40 APRES MIDI
Bonjour,

Pour ma part pas de croquis, tout est dans l'improvisation.

Bon je vais nuancer mes propos par quelques détails :

1-je fais principalement du paysage en bord de mer, donc les règles de composition deviennent instinctives
2-j'évolue souvent dans des lieux que je connais mais que la hauteur de marée fait changer, donc il est rare que je ne découvre pas un nouveau détail et surtout (l plus important sur ce sujet) que j'ai la lumière et la hauteur de marée identique plusieurs fois me permettant de préparer une photo (il y a même des détails de reliefs que des fois je n'arrive même pas à retrouver car semblant totalement différents d'un jour à l'autre).


3-Je dois avouer que je note de temps en temps les marées et heures de couché de soleil du jour pour repérer que sur tel lieu avec telle hauteur je peux faire ceci ou cela avec une autre hauteur (principalement pour des endroits où j'ai pu discerner un fort potentiel que je ne pouvais exploiter fautes de conditions adéquates). Je dois d'ailleurs depuis un moment remettre ça à plat sur une carte de mon secteur afin de facilement choisir le lieu de la séance du soir en fonction de ces paramètres.

Car la photographie à mon sens c'est une part de chance, une part de préparation et une part de coup d'oeil.
Par Didier le Jeudi 24 Mai 2012 at 10:52 APRES MIDI
Page 1 sur les 2 pages de commentaires 1 2 > 
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.