Le Cloud est un marque-page

Disponible sur l'AppStore

Le Cloud est un marque-page

Le Cloud est un marque-page

Il y a 5 ans, j'aurais sans doute parlé de science-fiction en lisant cette note mais les bonnes habitudes se prennent vite, moins d'une semaine en l'occurence. Aujourd'hui, en rentrant, je dépose mon iPad, j'attrape mon Kindle que j'allume, en montant l'escalier, pour poursuivre la lecture.

Le Cloud Computing, ce sommet de technologie, est devenu un humble marque-page grâce auquel ces deux machines sont toujours exactement à la même page. Le plus extraordinaire est sans doute que je ne m'étonne même pas que ça fonctionne sans faute.

Pour la première fois, j'ai compris… non, pour la première fois, j'ai vécu les avantages du Cloud Computing. Parce qu'un des principaux atouts concurrentiels de Kindle c'est Whispernet et Whispersync, c'est-à-dire le réseau 3G gratuit et l'infrastructure Cloud Computing d'Amazon. Et les techniques les plus sophistiquées deviennent concrètes au gré d'un geste naturel comme ouvrir un livre. C'est quand elle se fait oublier que la technologie est vraiment utile.

Et pourtant ça doit faire plus d'une dizaine d'années que le Cloud Computing se met en place. Techniquement l'idée est simple : plutôt que gonfler le processeur et la mémoire de nos Macs, on déporte les traitements et la gestion des données vers un centre de calcul relié au réseau.

Les promoteurs y voient divers gains de productivité. Les cyniques, le grand retour des centres de calcul à l'ancienne, ceux que la micro-informatique a rendu obsolètes. J'ai travaillé sur plusieurs projets de ce type (dont Déclencheur qui utilise l'infrastructure Cloud d'Amazon) mais j'avoue que l'idée restait… un peu nébuleuse. Le Cloud, me semblait-il, n'était jamais qu'un nom pompeux pour désigner un gros serveur. Jusqu'à la semaine dernière, où j'ai réalisé que ce serveur avait changé ma vie en améliorant un des objets les plus précieux pour moi, le livre.

Pour poursuivre l'exemple, une liseuse traditionnelle aurait sans doute enregistré un marque-page sur le disque dur de mon Mac donc pour passer d'un Mac à l'autre, il m'aurait fallu copier un fichier sur une clé USB ou l'envoyer par courriel. Pas très pratique. A l'inverse un application Cloud Computing, comme Kindle enregistre ce marque-page dans le centre de calcul d'Amazon (de façon totalement transparente et gratuitement via Whispernet sur le Kindle, par le réseau 3G payant sur l'iPad). Pour passer d'une machine à l'autre, il suffit d'ouvrir un livre et instantanément elle récupère le bon marque-page.

Grâce au Cloud Computing, non seulement le livre est disponible en 60 secondes mais sa lecture m'accompagne de machine en machine… au gré de mes désirs, de pièce en pièce, en toute transparence.

Depuis toujours les librairies offrent des marque-pages à leur client, et Whispersync a ré-inventé le marque-page en le logeant dans le Cloud pour le plus grand bonheur des lecteurs.

Photo : emrank certains droits réserves

Par Benoît Marchal, le Mardi 10 Août 2010
Dans : Déclencheur | Vie en ligne | iPod/iPad | Vu, lu, entendu | Amazon Kindle

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Les cyniques qui parlent du retour aux centres de calculs n'ont pas compris. L'intérêt du cloud computing est moindre pour les ordinateurs ultra-puissants que nous utilisons désormais. C'est surtout pour tous nos périphériques qui sont désormais connectés, tels l'iPad, le kindle, et tous les smartphones.
Par Romain le Mardi 10 Août 2010 at 02:47 APRES MIDI
Tu as raison mais on peut aussi imaginer une course à la puissance sur ces périphériques.
Quand je lis des commentaires comme "oh le Kindle n'a que 2Go de mémoire alors que l'iPad en a 16…" je crois que ça montre que Whispernet, et donc le Cloud, n'est pas encore bien compris.
Par Benoît Marchal le Jeudi 12 Août 2010 at 11:41 MATIN
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.