Canon EOS 5DmkIII, dommage pour la vidéo ?

Disponible sur l'AppStore

Canon EOS 5DmkIII, dommage pour la vidéo ?

Canon EOS 5DmkIII, dommage pour la vidéo ?

Avec l'annonce du Canon EOS 5DmkIII, j'ai de nouveau entendu ce vieux commentaire de photographe "je préférerais un appareil photo sans vidéo."

Si cette plainte était inspirée par logique ergonomique (si les reflex prenaient la forme de caméra vidéo, par exemple), je pourrais le comprendre mais, en l'occurrence, cette critique est basée sur une mécompréhension. Le photographe suppose qu'un appareil débarrassé de ses fonctions vidéo serait moins cher à l'achat. La fonction vidéo est perçue comme une taxe pour le photographe amateur d'images fixes… qui rechigne à la payer.

Ce n'est vraisemblablement pas le cas… au contraire.

Je n'ai pas accès aux données financières de Canon (ou d'un autre fabricant) mais on en sait suffisamment pour raisonner. Tout d'abord le prix du capteur reste prépondérant dans un reflex 24x36. Le prix des capteurs a baissé de façon incroyable sur les petits boîtiers mais les grands capteurs restent très coûteux à produire.

Ainsi le module photo d'un téléphone grand public coûte de l'ordre de 2 euros. Et pour ce prix-là, vous avez un capteur, l'objectif et un peu d'électronique. Mais le prix augmente de façon logarithmique par rapport à la taille, c'est-à-dire les grands capteurs sont comparativement beaucoup plus chers à fabriquer que les petits capteurs. J'ai souvent entendu et lu qu'un grand capteur pour un reflex comme l'EOS 5DmkIII coûte plusieurs centaines d'euros à fabriquer (le capteur seul, sans optique ou électronique).

Par le phénomène des marges, cela signifie que le capteur contribue sans doute plus d'un millier d'euros dans le prix d'un boîtier comme l'EOS 5DmkIII. Peut-être un peu plus, un peu moins. Encore une fois je n'ai pas accès aux données de Canon mais l'ordre de grandeur est réaliste.

Comment réduire ce coût ? Il y a pas mal de pistes mais elles supposent toutes qu'on fabriquera plus de capteurs. Et donc qu'on vendra plus de boîtiers l'utilisant. Aussi en concevant et en fabriquant un capteur multi-fonction, photo et vidéo, Canon augmente ses ventes ce qui contribue à réduire le prix de ce composant. Mathématiquement cela ne peut que réduire le prix de vente du boîtier.

Quels sont les autres composants du Canon EOS 5DmkIII ? La visée optique, la mesure de lumière, l'autofocus ou la griffe flash servent en priorité les besoins photo. Pas de taxe vidéo sur eux. Le processeur, un Digic V+, est nettement plus puissant que l'ancien modèle mais cela correspond à l'évolution de l'électronique. La photo et la vidéo en bénéficient. De même pour l'écran, l'interface carte mémoire ou la connectique. Là aussi pas de taxe vidéo.

Ce qui laisse des composants ajoutés spécifiquement pour la vidéo comme l'entrée micro, le préampli, la sortie casque, le micro intégré (encore que des reflex photo étaient déjà équipés d'un micro pour la prise de note) et un bouton de sélection de la fonction vidéo. Sur ces composants on peut parler de taxe vidéo mais on mesure aussi combien elle est négligeable.

Le firmware, le logiciel qui anime l'EOS, est le dernier élément à examiner. Il y a beaucoup de fonctions dédiées à la vidéo dans le firmware du 5DmkIII. Canon a donc dû consentir à de gros efforts de développement et devra consentir à pas mal d'efforts de maintenance pour assurer la fonction vidéo. Cela est une "taxe vidéo" mais le coût du logiciel est très différent des autres composants. Le firmware ça coûte cher à écrire, ça coûte cher à maintenir, ça ne coûte presque rien à reproduire.

Donc je pense que la fonction photo/vidéo contribue à augmenter le marché de l'EOS 5DmkIII et donc à fabriquer plus de capteurs et donc à réduire le coût de ces composants. Donc in fine à faire baisser le prix du boîtier.

Bref les composants spécifiques à la vidéo dans un EOS 5DmkIII sont peu nombreux. L'ajout de la fonction vidéo augmente plus les frais fixes (développement et conception du capteur et du logiciel) que les frais variables. Or plus on répartit les frais fixes sur des ventes importantes, plus le prix du produit final tend à baisser.

Ce n'est pas un hasard si le prix du Canon EOS 5DmkII vient de baisser. Ses composants sont largement amortis.

Mais le prix d'un reflex ne se limite pas à la conception et à la fabrication. Il faut également tenir compte de la commercialisation. Un nouveau reflex, il faut en faire la publicité, il faut convaincre la distribution de le vendre, il faut convaincre les médias d'en parler, etc. Là aussi il me semble évident qu'on est plutôt sur des frais fixes donc si la fonction vidéo permet d'augmenter les ventes, elle contribue à baisser le prix de revient de l'EOS 5DmkIII.

Bref est-ce qu'il y a une "taxe vidéo" pour le photographe ? Je ne le pense pas. Sans avoir accès aux chiffres de Canon, difficile d'en être certain mais je pense que si la vidéo a eu un impact sur le prix de l'EOS 5DmkIII, c'est d'un bonus qu'il s'agit. Un reflex purement photo coûterait le même prix, voire plus cher à cause d'un marché plus restreint.

Evidemment l'EOS reste cher, c'est la loi de l'offre et de la demande. Sur ses reflex, Canon fait face à moins de concurrence que sur ses compacts, il peut donc pousser ses marges vers le haut et donc le boîtier reste cher. Mais accuser la vidéo c'est, je pense, se tromper de cible.

Par Benoît Marchal, le Mercredi 7 Mars 2012
Dans : La photo | Boîtier | Photo et video

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.