Bonnette et filtre anti-pop

Disponible sur l'AppStore

Bonnette et filtre anti-pop

Bonnette et filtre anti-pop

Ce ne sont sans doute pas les accessoires les plus excitants à acheter, un nouveau micro ou une belle interface avec plein de LEDs clignotantes est bien plus amusant, mais les bonnettes ou les filtres anti-pop sont indispensables pour réussir des enregistrements corrects.

Le son c'est un déplacement d'air et un micro capture donc tous les déplacements d'air. Lorsque ceux-ci sont trop violents, cela donne des bruits désagréables, comme les plosives ou la sibilance. Par exemple, dites "photo," la paume de votre main ouverte à deux centimètres de la bouche. Sur le son "ph," vous sentirez une pression d'air sur la main, c'est une plosive. Les sons en "p" et en "b" s'accompagnent de ce qui est, à l'échelle du micro, une mini-tempête. Et cette mini-tempête peut saturer le micro, déformer le son ou, au moins, produire un bruit (pop) déplaisant.

Quant à la sibilance, il s'agit des sons en "s" qui sont exagérés en sifflement.

Il y a plusieurs solutions pour éviter ces défauts. Le choix du micro d'abord puisque certains micros intègrent une grille de protection, plus ou moins efficace. Le placement du micro ensuite, un peu hors axe pour éviter le flux d'air et, si l'acoustique de la pièce s'y prête, suffisamment éloigné pour être à l'abri. Une bonne technique micro, qui consiste à se rapprocher et à s'éloigner selon l'intensité du discours, est évidemment utile. Mais, et tout particulièrement si vous débutez, il est plus simple et plus efficace de couvrir le micro d'une bonnette ou d'utiliser un filtre anti-pop.

La bonnette est un morceau de mousse acoustique que l'on installe sur le micro même. On les trouve dans différentes tailles, depuis les plus petites qui sont destinées aux micros cravate jusqu'aux grosses bonnettes pour micro de studio. Une bonnette est indispensable en extérieur, pour atténuer les bruits de vent (sensiblement le même problème que les plosives) et elle est recommandée partout pour éviter les pops.

Quant au filtre anti-pop, c'est un cercle de nylon que l'on place entre le micro et le sujet. On peut d'ailleurs en improviser un avec un cintre métallique et un bas en nylon. Depuis peu, les filtres en métal percé, ou les combinés métal/nylon, gagnent en popularité. On les assure plus neutres mais j'ai un peu l'impression que c'est la lessive qui lave plus blanc que blanc... la différence ne m'apparaît pas évidente ! Bien entendu, le métal peut être plus facile à nettoyer et est plus résistant au transport.

Bonnette ou filtre, quelque soit l'accessoire retenu, il s'agit d'atténuer les déplacements d'air violents pour éviter de surcharger le micro. Autre avantage, ils protègent le micro de la poussière et des projections de salive.

On pourrait comparer ces accessoires au pare-soleil en photo qui permet de limiter les images fantôme et joue, parfois, un rôle de protection.

La bonnette est plus portable, plus pratique et s'utilise donc plutôt avec des micros à main alors que les filtres anti-pop colorent moins le son et sont donc populaires pour les micros de studio. Comme toujours il n'y a d'autres règles que l'efficacité et, avec des micros particulièrement sensibles, il m'est d'ailleurs déjà arrivé de combiner filtre et bonnette.

Pour être complet, je dois mentionner les fourrures, comme les Rycotes (également appelées dead cat ou chat mort), qui sont plutôt destinées à atténuer les bruits de vent à l'extérieur.

Une bonne bonnette coûte moins de 6 euros pour les tailles de micro les plus courantes et un filtre anti-pop, moins de 30 euros. Ce serait dommage de se passer de ces accessoires tout simples mais qui améliorent grandement la qualité des enregistrements.

Par Benoît Marchal, le Jeudi 21 Mai 2009
Dans : Production | Materiel-production | Accessoires

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Bravo Benoit. Continues encore longtemps à nous ravir avec déclencheur. Je suis entrain de ré-écouter tous les épisodes depuis les premiers en musique. Je dois dire que la qualité sonore s'améliore même si elle n'a jamais été mauvaise...
Une petite question: pourquoi ne parles tu jamais de iPhoto comme logiciel de post production photo. Je m'en contente même s'il n'est pas aussi puissant qu'un photoshop. La version 2009 est d'ailleurs bien améliorée. De même en ce qui concerne picasa.
A bientôt.
Par Fred le Jeudi 21 Mai 2009 at 11:38 APRES MIDI
Merci Fred.
Je ne parle pas d'iPhoto parce que je l'utilise pas et je n'ai pas rencontré de photographes l'utilisant. Or la philosophie de Déclencheur c'est : on parle des produits qu'on utilise.
Par Benoît Marchal le Vendredi 22 Mai 2009 at 09:14 MATIN
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.