BlackMagic Cinema Camera : un fameux pavé dans la mare

Disponible sur l'AppStore

BlackMagic Cinema Camera : un fameux pavé dans la mare

BlackMagic Cinema Camera : un fameux pavé dans la mare

BlackMagic vient d'annoncer une nouvelle caméra video, la BlackMagic Cinema Camera, au NAB. Et c'est une petite bombe sur papier, jugez-en plutôt.

La résolution est 2.5K, soit un peu au-dessus du Full HD (pratique donc, ça donne un petit supplément de flexibilité pour produire de la HD), avec plage dynamique de 13 diaphragmes doublé d'un enregistrement en RAW (CinemaDNG). La dynamique est une caractéristique importante du rendu cinématographique.

Que rêver de plus ? L'audio en 24 bits, avec des connecteurs jack (un compromis satisfaisant entre la qualité et l'encombrement pour tout qui utilise une mixette externe). L'indispensable connecteur casque n'a pas été oublié. Tant sur le plan de l'image que pour l'audio on est face à des spécifications exceptionnelles.

Mais ce n'est pas tout, BlackMagic ajoute un écran tactile capacitif (la même technologie que l'iPhone, indispensable pour une bonne convivialité), le format du capteur est proche du Micro 4/3 (donc proche d'un Lumix GH2) et donc des pélicules cinéma traditionnelles, ce qui permettra de jouer sur la profondeur de champ. Un port Thunderbolt complète une fiche technique proche du sans faute.

Au rang des petites touches, un micro mono est prévu pour enregistrer facilement une piste de référence, à synchroniser dans Final Cut Pro X. Au rang des logiciels, DaVinci Resolve et UltraScope sont fournis (soit $1650 de logiciel). Une batterie est intégrée et on peut alimenter la caméra entre 12V et 30V pour être compatible avec (presque) toutes les batteries externes.

Le design épuré est intéressant. Clairement le boîtier doit être connecté à divers accessoires comme une mixette mais il se fait assez petit pour le permettre. Enfin l'enregistrement se fait au choix en RAW (CinemaDNG) ou directement en ProRes (Final Cut Pro X) ou Avid DNxHD (Avid)… l'expérience de BlackMagic en la matière joue à fond.

Et j'ai gardé le meilleur pour la fin, $2995 en juillet soit moins qu'un Canon EOS 5DmkIII.

Mes deux seuls regrets, par rapport à mes besoins et mon matériel actuel, sont l'absence de visée WiFi/iPad/iPhone, si prometteur pour le multicam, et l'utilisation d'une baïonnette EOS puisque je n'ai aucune optique à ce format. L'absence de WiFi n'est pas exceptionnelle (même si elle est regrettable) et la baïonnette EOS ne sera sans doute pas vraiment un problème pour le public cible.

C'est une offre passionnante pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'elle répond à une critique que j'avais formulé lors de l'annonce de l'EOS C300 : à ce prix la BlackMagic Cinema Camera est accessible à l'amateur expert et aux petites sociétés de production.

Ensuite le produit n'est pas bridé artificiellement. J'ai déjà eu l'occasion de l'expliquer souvent dans ces notes, aujourd'hui l'appareil photo est un ordinateur comme un autre et donc la découpe en gammes héritées de l'argentique, n'a plus beaucoup de sens.

Quand on achète un MacBook Pro on sait que, à condition d'acheter le logiciel adéquat, on n'aura d'autres contraintes que les limites matérielles. Alors qu'un appareil photo ou une caméra est toujours limité, par logiciel, pour encourager les ventes des autres gammes. Ici le port HDMI est bridé, là les options d'assistance à la prise de vue sont supprimées… Ce n'est pas le cas ici : on en aura pour son argent. Je retrouve des accents de la Digital Bolex, le côté nostalgie en moins, dans la BlackMagic Cinema Camera.

Tout n'est pas rose pour autant. BlackMagic n'est pas un nouveau venu sur le marché de la vidéo, loin s'en faut, mais c'est leur première caméra. Il est donc certain que la première version souffrira de défauts plus ou moins gênants. Lesquels ? seront-ils rédhibitoires ? Il est trop tôt pour le dire.

Certains lui reprocheront la taille de son capteur, il est grand pour une caméra vidéo mais il est petit à côté de l'EOS 5DmkIII. C'est pourtant indispensable pour contrôler les coûts et il ne faut pas négliger les avantages d'une plage dynamique étendue ou d'un format RAW publié. Dans bien des situations, je pense que ces aspects seront plus importants que la seule taille du capteur.

Bref c'est un fameux pavé dans la mare que BlackMagic vient de lancer… et j'espère que, non seulement le produit se révélera qualitatif mais aussi que, commercialement, il incitera les fabricants traditionnels à sortir de cette logique de gamme héritée de l'argentique et à rentrer de plein pied dans le XXIème siècle.

Je vous invite à écouter la présentation du produit ci-dessous (en anglais).

Par Benoît Marchal, le Mercredi 18 Avril 2012
Dans : La photo | Boîtier | Photo et video

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

L'utilisation de la monture Canon permet aussi d'utiliser d'autres optiques photo (35mm ou moyen format) ou ciné du fait de son tirage plus court et de son diamètre plus large.

Shane Hurlbut utilise par exemple des Leica R sur ses Canon 5D.
http://www.hurlbutvisuals.com/blog/2010/07/leica-r-mount-lenses-for-the-canon-hdslrs/
Par Fred M. le Mercredi 18 Avril 2012 at 04:32 APRES MIDI
Les commentaires ne sont pas disponibles pour cet article.