Sony NEX FS700

Suivez Déclencheur Autres aggrégateurs RSS Google Twitter Facebook
Disponible sur l'AppStore
Sans filtre Filtre : uniquement les notes de la catégorie Logiciel
Cette catégorie regroupe les notes traitant de logiciels au sens large : qu'il s'agisse de logiciel à installer sur ordinateur ou de logiciel hébergé.

Assistance à l’accentuation dans Camera RAW

Je partage avec vous une manipulation que je viens de découvrir par le plus grand des hasards. Dans Adobe Camera Raw (ACR) livré avec Photoshop CS3, une assistance visuelle est disponible pour l'onglet accentuation. Si vous maintenez la touche alt enfoncée en manipulant les paramètres, l'affichage passe en noir et blanc ce qui permet de mieux juger de l'intensité ou, pour les autres paramètres, un masque s'affiche qui permet de juger des détails sélectionnés.

J'utilise fréquemment l'assistance visuelle pour les paramètres de l'exposition, mais je n'avais pas remarqué qu'elle était également disponible pour l'accentuation.Notez que l'assistance visuelle n'est pas disponible dans Lightroom. Ce dernier ne propose que l'assistance pour l'exposition. Un petit effort Lightroom ! Bob le hanneton me corrige : l'assistance est également disponible dans Lightroom, quand l'affichage est à 100%. Merci Bob !

Par Benoît Marchal, le Mercredi 9 Juillet 2008
Dans : La photo | Logiciel | Lightroom | Photoshop

Workflow en RAW non destructif

Lu chez Tony, cette analyse très pertinente sur la difficulté, pour un éditeur de logiciel, à élaborer un flux de travail (workflow) totalement en RAW. C'est-à-dire un flux de travail qui ne nécessite pas un rendu du fichier à l'interface entre différents logiciels, comme c'est le cas actuellement quand on passe d'un dérawtiseur dans Photoshop, par exemple.

Un flux totalement RAW est bien entendu possible à l'intérieur d'un seul logiciel mais il semble bien difficile à mettre en place quand deux ou plus de logiciels doivent collaborer, par exemple via un plugin. A l'heure où j'écris ces lignes, Lightroom ne supporte d'ailleurs que des plugins d'export mais pas ceux de rendu. Bien entendu DxO a un plugin pour Lightroom mais, de nouveau, il échange un fichier déjà rendu. De même Aperture exige de ses plugins qu'ils retournent une photo rendue, brisant par là le flux.

Ce genre de discussion ressemble fort à une discussion de geeks qui s'amusent à couper les cheveux en quatre mais, pour mettre en œuvre un flux non destructif, il est essentiel que le flux reste complètement RAW. Et pourquoi un flux non destructif est-il important ? Pour les mêmes raisons qu'on privilégie les calques et les objets dynamiques dans Photoshop : le droit à l'erreur, l'envie d'essayer des réglages variés, la possibilité de faire évoluer une image pour de nouveaux besoins sans avoir à tout refaire.

Par Benoît Marchal, le Vendredi 27 Juin 2008
Dans : La photo | Logiciel | Lightroom | Vu, lu, entendu

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

On ne corrige pas une photo dans Photoshop

On ne corrige pas une photo dans Photoshop, on la révèle (au mieux).

L'expression on corrigera dans Photoshop est maintenant devenue familière. Je l'utilise, comme tout le monde et pourtant je la crois trompeuse.

Pour ne citer que quelques exemples, pour corriger il faut une réponse correcte. Il y aurait donc une photo correcte et une photo incorrecte qu'il convient de rectifier, comme pour une dictée. Mais j'ai peur qu'en raisonnant de la sorte on s'enferme dans une logique stérile. Ensuite cette expression peut être est comprise comme une incitation à une certaine... indifférence à la prise de vue.

Ceci étant dit, je crois à l'utilisation de Photoshop dans la construction de l'image. Je n'adhère pas à cette école du "tout dans le boîtier." Ce n'est vrai ni en argentique (un bon tireur fait une grosse différence), ni en numérique (le post-traitement fait une différence). Mais le but du traitement dans Photoshop n'est pas alors de corriger un défaut de prise de vue, mais plutôt de révéler la photo : rendre visible les qualités présentes dans l'image.

A méditer également sur le rôle du tireur : en réalisant une interview ce week-end, j'ai même découvert qu'on retouchait les portraits (boutons, cernes voir cicatrices) déjà en 1968 ! Avec des crayons spéciaux (vous entendrez cela bientôt). En fait la pratique était courante jusqu'à l'arrivée de la couleur...

Est-ce que vous pensez que on révélera dans Photoshop a une chance de s'imposer comme expression ? Ce serait bien !

Par Benoît Marchal, le Mardi 3 Juin 2008
Dans : La photo | Logiciel | Photoshop

Enregistrement public de la 100ème de Déclencheur

Le temps passe et le compteur de Déclencheur atteindra bientôt le numéro 100. Pour marquer le coup, on a enregistré la 100ème de Déclencheur en public le dimanche 9 décembre 2007.

Lire les commentaires.

Enregistrement public de la 100ème de Déclencheur
MissNumerique.com : spécialiste du matériel photo à prix discount service pro en prime QuestionsPhoto.com : le magazine web des techniques photo, animé par Volker Gilbert
ProfilICC.com : optimisation des couleurs et du rendu des tirages votre marque ici

Lire la suite...

Page 12 sur 12 : pag_first_link  < 10 11 12