Canon EOS M : le dernier sera-t-il le premier ?

Suivez Déclencheur Autres aggrégateurs RSS Google Twitter Facebook
Disponible sur l'AppStore
Sans filtre Filtre : uniquement les notes de la catégorie La photo
Diverses réflexions sur la photo, son évolution, etc.

BlackMagic Cinema Camera : un fameux pavé dans la mare

BlackMagic Cinema Camera : un fameux pavé dans la mare

BlackMagic vient d'annoncer une nouvelle caméra video, la BlackMagic Cinema Camera, au NAB. Et c'est une petite bombe sur papier, jugez-en plutôt.

La résolution est 2.5K, soit un peu au-dessus du Full HD (pratique donc, ça donne un petit supplément de flexibilité pour produire de la HD), avec plage dynamique de 13 diaphragmes doublé d'un enregistrement en RAW (CinemaDNG). La dynamique est une caractéristique importante du rendu cinématographique.

Que rêver de plus ? L'audio en 24 bits, avec des connecteurs jack (un compromis satisfaisant entre la qualité et l'encombrement pour tout qui utilise une mixette externe). L'indispensable connecteur casque n'a pas été oublié. Tant sur le plan de l'image que pour l'audio on est face à des spécifications exceptionnelles.

Mais ce n'est pas tout, BlackMagic ajoute un écran tactile capacitif (la même technologie que l'iPhone, indispensable pour une bonne convivialité), le format du capteur est proche du Micro 4/3 (donc proche d'un Lumix GH2) et donc des pélicules cinéma traditionnelles, ce qui permettra de jouer sur la profondeur de champ. Un port Thunderbolt complète une fiche technique proche du sans faute.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Mercredi 18 Avril 2012
Dans : La photo | Boîtier | Photo et video

Valmente rentre d’Argentine (2ème partie)

Valmente rentre d’Argentine (2ème partie)

Je sais que vous étiez impatient de me lire wink

En effet, cela fait près d'un mois et demi que je suis rentrée de mon périple en Argentine. Et je vous livre ici mon retour d'expérience strictement matériel car je ferai ensuite un article dédié aux découvertes que j'ai pu faire dans ce pays.

6 semaines déjà : mais c'est bien ce temps qu'il m'a fallu pour faire le tri de mes photos (un peu plus de 2000 en comptant celles prises à l'iPhone). Je ne m'y mettais que le weekend j'avoue, mes semaines de retour au travail étant plutôt chargées.

Voici donc mon retour d'expérience en ce qui concerne le matériel emporté et utilisé.

Lire la suite...

Par MissValmente, le Vendredi 6 Avril 2012
Dans : La photo

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Cloud Storage et Cloud Computing, utile ou pas pour le photographe?

Cloud Storage et Cloud Computing, utile ou pas pour le photographe?

Ce mot de Cloud Computing est visible un peu partout dans notre monde moderne, à la TV, la Radio, les journaux, la pub… et se propage comme un vent de panique (buzz) sur le net.

Le cloud computing est-il une sorte de piège marketing pour moderniser un concept simple et vieux comme l'informatique en réseau, ou un nouveau service très utile pour le photographe numérique ? Quel est son coût en euros, en puissance machine et consommation de la bande passante de votre réseau du réseau ?

Le principe ? Plusieurs serveurs répartis sur notre petite planète sont connectés en réseau. Chaque mise à jour effectuée sur une machine cliente connectée à ce réseau est propagée sur tous les serveurs. Une requête du client est effectuée soit par le serveur le plus proche soit par le serveur le plus libre.

Dans le Cloud nouveau, la requête peut être effectuée par plusieurs serveurs en même temps, ceci augmente la rapidité et la sécurité.

Les serveurs peuvent être connectés par des réseaux privés rapides, les clients eux sont en général connectés à ce nuage par un réseau lent, le réseau d'interconnexion des réseaux, appelé : Internet.

L'immense avantage est la souplesse du service. Si tout est bien automatisé, en un seul ordre de sauvegarde, vous aurez en fait plusieurs niveaux de sauvegardes répartis sur la planète bleue.

Les serveurs étant énormes par rapport à nos machines clientes, le stockage proposé semblera infini.

Si le service est bien fait, vous aurez par exemple un répertoire que vous désignerez comme étant sur le Cloud.

Lire la suite...

Par courtox, le Mercredi 4 Avril 2012
Dans : La photo | Technique | Vu, lu, entendu | Liens divers

Pourquoi des Lumix GH2 ?

Pourquoi des Lumix GH2 ?

On m'a interrogé ces derniers temps sur nos choix techniques. Si vous l'ignoriez, depuis un an (mars 2011 en fait), nous enregistrons la plupart des interviews de Déclencheur avec deux Lumix GH2. Pour être plus précis, nous avons commencé avec un seul boîtier, le deuxième s'est ajouté en février. Le choix du GH2 surprend visiblement. Pourquoi ce boîtier ?

C'est vrai qu'un caméscope aurait été un choix plus attendu. Et, dans l'esprit de beaucoup de photographes, le Canon EOS 5DmkII (le 5DmkIII ou le D800 n'était pas disponible il y a un an) aurait été un choix plus logique.

En fait le Lumix GH2 s'est imposé d'abord par sa taille et sa facilité de mise en œuvre. Déclencheur est connu pour la qualité de ses interviews à emporter et à écouter où vous voulez, quand vous voulez. Depuis 2006, nos émissions sont enregistrées et masterisées pour pouvoir être écoutées confortablement en voiture ou dans le métro.

En généralisant la vidéo depuis un an, nous avons voulu conserver cette qualité. Pour la petite histoire, nous avons enregistré notre première vidéo en 2006 mais nous n'avions pas été convaincu tant il était difficile, avec les outils de l'époque, d'assurer régulièrement cette même qualité.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Mardi 3 Avril 2012
Dans : La photo | Photo et video | Production | Materiel-production

Combien ça coûte d’imprimer un livre photo ?

Combien ça coûte d’imprimer un livre photo ?

Après la remise des prix aux Photographies de l'Année, on se retrouve pour un dîner convivial. J'ai eu le plaisir d'être à la même table que la famille Escourbiac.

Les Escourbiac sont imprimeurs, partenaires des photographies de l'année, et spécialistes des livres photo et livres d'art. Ils présentaient une nouvelle offre, un livre offset de 60 pages à 19,80€ (hors TVA) par exemplaire, à partir de 100 exemplaires.

Je demande évidemment "c'est une offre d'appel ?" (sous-entendu, le tarif monte vite) Réponse : pas vraiment, c'est plutôt le contraire. Plus que d'attirer une clientèle qui cherche des petits volumes (100 exemplaires pour un imprimeur c'est un petit volume), leur but était de répondre à une question : quand est-ce que je dois appeler un imprimeur offset comme Escourbiac, par rapport à un imprimeur numérique comme iPhoto, Blurb et autres Lulu ?

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Mardi 27 Mars 2012
Dans : La photo | Vu, lu, entendu | Livre
Page 3 sur 74 :  < 1 2 3 4 5 >  pag_last_link