Les plugins de Nik Software pour Adobe photoshop et Adobe Lightroom à 98 euros

Suivez Déclencheur Autres aggrégateurs RSS Google Twitter Facebook
Disponible sur l'AppStore
Sans filtre Filtre : uniquement les notes de la catégorie Amazon Kindle
Cette note regroupe les sujets sur le Kindle d'Amazon.

Le papier c’est pas le pied

Le papier c’est pas le pied

J'ai vécu une drôle d'expérience cette semaine. Alors que je lis (énormément) en numérique depuis 3 ans, j'ai repris un livre papier. Le choc a été rude.

En reprenant un livre papier cette semaine, je me demande comment j'ai pu, à un moment, m'émerveiller devant le papier. Il y a une dizaine d'années j'ai travaillé pour un des tous premiers éditeurs numériques et à l'époque je ne cachais pas mon scepticisme sur l'état de la lecture numérique.

Les temps ont bien changé.

Et donc cette semaine j'ai voulu lire un livre papier. A l'ancienne. Le titre est un peu ancien, l'éditeur ne cherche pas à soigner ses lecteurs ou à pousser ses ventes et, un peu bêtement, il n'en offre pas une version électronique. En général ce n'est pas très grave : il y a tellement de livres que je souhaite lire que je substitue simplement un autre titre électronique au bouquin papier. Exceptionnellement cette semaine je voulais vraiment lire ce titre.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Dimanche 12 Août 2012
Dans : Vu, lu, entendu | Amazon Kindle

Les lecteurs veulent du service

Les lecteurs veulent du service

Les lecteurs numériques achètent de plus en plus depuis leurs liseuses/applications et délaissent les librairies selon le troisième volet de l'étude BISG. La tendance est marquée puisqu'elle concerne plus de la moitié de l'échantillon.

L'étude est américaine, aujourd'hui le marché le plus développé pour le livre numérique, mais je pense qu'elle confirme dans le domaine de l'édition, une tendance large : les clients veulent du service et ils se tournent vers les librairies qui leur en offrent. J'avais noté, dans l'émission que j'avais consacrée à la lecture numérique, combien le service était important. Nul doute que, avec un peu de retard, ces conclusions se transportent à l'Europe.

Dans les autres évolutions notables, on apprend que si les liseuses spécialisées (type Kindle ou Kobo) sont toujours plébiscitées, la lecture sur smartphone et tablette progresse (parfois via l'application Kindle ou Kobo).

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Mercredi 25 Avril 2012
Dans : Vu, lu, entendu | Amazon Kindle

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

Kindle Touch : pour les lecteurs

Kindle Touch : pour les lecteurs

Le Kindle Touch WiFi était disponible en Belgique depuis quelques semaines et je l'utilise avec beaucoup de plaisir depuis. Comme Amazon distribue depuis 2 jours les deux éditions du Kindle Touch (WiFi ou WiFi et 3G) en France, je reçois beaucoup de questions sur ce modèle.

Qu'en penser ? Faut-il acheter ? D'abord il est important de comprendre ce que c'est qu'un Kindle. Selon moi un Kindle c'est le plus beau support pour lire.

Contrairement à ce que éditeurs et libraires aimeraient vous faire croire, le livre numérique n'est pas une clé USB pour la tête mais une lecture augmentée de services. J'ai présenté tout cela dans une émission que je vous invite à (ré)écouter.

Notons qu'Amazon n'est pas le seul à soigner ainsi les lecteurs : Kobo, Barnes & Noble (non distribué chez nous) et, de façon encore très embryonnaire, Apple orientent également leurs efforts sur le service. Chacun avec ses avantages et ses inconvénients mais on est très loin de la notion de "fichiers ePub" si chère à la chaîne du livre.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Jeudi 29 Mars 2012
Dans : Vu, lu, entendu | Amazon Kindle

Le point noir du Kindle : l’écran

Le point noir du Kindle : l’écran

Hier, à la station Saint Michel, j'ai glissé et je suis tombé plutôt violemment. Malheureusement ça m'a privé de lecture.

Vous le savez, je suis un lecteur vorace et un fervent adepte de la lecture numérique. J'ai longuement détaillé les avantages de la lecture numérique dans ces notes (et je les ai ensuite résumés dans une émission) mais je ne serais pas complet si je n'en commentais pas également le défaut (au singulier parce que, à ce jour, c'est le seul que j'ai trouvé), c'est-à-dire la fragilité du matériel.

Le livre papier est aussi à l'aise dans un salon que glissé dans un sac de voyage, en baroudeur. Le matériel électronique est beaucoup plus fragile et, en particulier, le fameux écran à encre numérique du Kindle est très fragile. J'avais également sur moi un iPhone, un MacBook Pro et un appareil photo numérique… seul le Kindle, qui était pourtant protégé dans sa housse, a été affecté par cette chute.

Pire ce n'est pas la première fois que l'écran de mon Kindle 3G (avec clavier) me lâche. Par deux fois déjà il s'est bloqué, sans raison. Heureusement Amazon me l'avait remplacé sous garantie, sans frais et en moins d'une semaine… mais un jour sans lecture c'est long pour quelqu'un comme moi.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Jeudi 16 Février 2012
Dans : Vu, lu, entendu | Amazon Kindle

Ikea adapte ses étagères aux livres numériques

Ikea adapte ses étagères aux livres numériques

Ikea adapte ses étagères Billy au développement des livres numériques… la marque Suédoise constate que ses clients rangent moins de livres depuis que les livres sont dans le cloud. Ikea décline donc ses étagères vers de la décoration et des vitrines apparaissent un modèle plus large, adapté aux beaux-livres décoratifs, apparait dans la gamme.

Ce n'est sans doute pas un hasard connaissant mon goût pour la lecture numérique mais plusieurs contacts m'ont fait suivre l'information hier.

Et je dois avouer que ça correspond exactement à mon expérience. Depuis que j'ai décidé de privilégier les éditeurs qui aiment leurs auteurs et leurs lecteurs plus que leurs libraires, mes étagères se vident.

Quand on est, comme moi, un lecteur vorace, il est difficile de ranger cette masse de papier dans une seule maison (bien entendu, j'ai des livres sur le sujet). Un des nombreux atouts du Kindle est de libérer tout cet espace : ayant constaté que je préférais racheter un titre en numérique que de le lire sur papier, j'ai décidé de me défaire de tous les anciens titres s'ils sont disponibles sur Kindle. Si je veux les lire un jour, je les rachèterai.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Mercredi 14 Septembre 2011
Dans : Vu, lu, entendu | Amazon Kindle
Page 1 sur 4 :  1 2 3 >  pag_last_link