Mais où sont passés nos diaphs ?

Suivez Déclencheur Autres aggrégateurs RSS Google Twitter Facebook
Disponible sur l'AppStore
Sans filtre Filtre : uniquement les notes de Novembre 2010

Mais où sont passés nos diaphs ?

Mais où sont passés nos diaphs ?

Le mois dernier, Luminous Landscape a publié une lettre ouverte aux principaux fabricants demandant des explications sur certaines mesures réalisées par DxOMark. DxOMark propose, on s'en souvient, un accès direct au laboratoire de mesure de DxO. Notons que le site DxOMark a fait peau neuve il y a quelques jours et propose maintenant des mesures d'objectifs plus lisibles en plus des habituelles mesures de boîtiers.

Bref, aujourd'hui la question arrive en France où elle donne lieu à diverses interprétations voire même un début de polémique.

J'avoue que, si d'ordinaire j'aime beaucoup Luminous Landscape, je m'interroge sur la pertinence même de la question que je pourrais reformuler comme est-il raisonnable de monter une optique à 2000 euros sur un boîtier à 500 euros…? Formulée ainsi, la question semble tout de suite moins importante parce que le photographe fortuné investit souvent dans l'optique et le boîtier. J'aurais donc envie de ne pas y répondre et de retourner faire des photos mais, si j'en juge par les différents échanges sur des forums, des sites spécialisés ou sur Twitter, la polémique enfle. Peut-être parce que le temps froid n'incite pas, justement, à sortir faire des photos :-)

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Mardi 30 Novembre 2010
Dans : La photo | Objectif | Vu, lu, entendu | Liens divers

Deux leçons de l’iPhone pour la photo

Deux leçons de l’iPhone pour la photo

L'iPhone, et surtout l'iPad, deviennent très rapidement des outils de création musicale et, de façon plus large, de travail audio. L'industrie de l'audio a rapidement compris l'intérêt de l'écran tactile couplé aux fameuses applis à télécharger. Des fabricants importants, comme Korg, Akai ou Gibson, n'hésitent pas à produire des instruments pour iPad à côté de leur gamme matérielle. Gorillaz a d'ailleurs enregistré son prochain album sur iPad.

Techniquement c'est tout à fait logique. Le numérique et donc le logiciel ont pris une place prépondérante dans l'audio. Nombre de produits sont des ordinateurs dédiés, avec une interface souvent spécifique mais où l'essentiel du traitement se fait par logiciel. Comme par ailleurs, l'iPhone et l'iPad sont des ordinateurs très adaptables, grâce entre autre à leur interface tactile, et largement répandus il est logique de porter les logiciels audio vers l'iPhone et l'iPad. Les fabricants ne s'en privent pas, la relation entre la musique et les produits Apple est forte depuis l'iPod, ceci explique sans doute cela.

Et en photo ? Et bien en photo les fondamentaux techniques sont les mêmes : un appareil photo c'est de plus en plus un ordinateur dédié et le logiciel devient prépondérant dans le traitement. Pour s'en convaincre, il suffit de voir les firmwares pirates pour Canon ou Panasonic. Par ailleurs, il y a beaucoup d'applis photo pour l'iPhone. On en reparlera bientôt mais cela confirme, à mes yeux, le statut d'appareil photo révolutionnaire de l'iPhone.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Jeudi 25 Novembre 2010
Dans : La photo | Le marché | Vie en ligne | iPod/iPad

Votre actualité sur Déclencheur

Déclencheur partenaire de “La Photographie”
Déclencheur est maintenant partenaire de "La Photographie" sur Facebook. Le lieu de partage de photo convivial sur Facebook.

Nouvelle boutique plus conviviale
Achetez une émission, pendant un mois, elle sera déduite si vous passez à une adhésion trimestrielle ou annuelle. Essayez Déclencheur Gold !

Déclencheur Gold à moins de 5 euros/mois
Plus de trois fois plus de temps d'antenne, uniquement pour les membres Déclencheur Gold. Pourquoi s'en priver ?

La valse des calendriers, ou se laver le regard.

La valse des calendriers, ou se laver le regard.

Tous les ans à la même période, fêtes de fin d’année obligent, c’est la valse des calendriers dans les boutiques. Je ne parle pas des calendriers de l’avent, mais des calendriers annuels illustrés. Que ce soit la version 12 mois périssable ou le calendrier perpétuel 365 jours… l’écrasante majorité est composée de calendriers photo.

Parfait pour qui aime la photographie. Les plus beaux sites du monde, les plus jolis paysages, les plus chouettes animaux, les pin-up en tous genres, les playboys les plus musclés, les stars de la musique, etc.

Il semble qu'il y en ait pour tous les goûts. Bien au contraire.

Pour la musique on dirait musique d’ascenseur, ou easy listening. Pour la photo je ne sais pas trop, les anglophones diraient peut-être eye-candy, littéralement des bonbons pour les yeux. Et qui dit bonbons... dit carries, à moins de bien se brosser les dents !

Lire la suite...

Par Lightroomreg, le Mercredi 24 Novembre 2010
Dans : La photo | La photo au CM2

Mais pourquoi une telle résolution ?

Mais pourquoi une telle résolution ?

Ca fait un moment maintenant que, dans les milieux photo, on se moque de la résolution de nos boîtiers. Six millions de pixels c'était largement suffisant, 10 millions du luxe, 12 millions et plus, sauf à avoir des besoins très spécifiques, c'est du gaspillage.

D'ailleurs la seule utilité que la plupart d'entre nous avons trouvé à cette débauche de pixels c'est, littéralement, de les gaspiller en recadrant. A titre personnel, depuis quelques années, je cadre large pour me donner de la marge de recadrage. L'outil a créé un nouvel usage.

Bref, ça va changer. Il y a quelques semaines à la Canon Expo j'ai vu des prototypes de technologies qui utilisent cette débauche de pixels.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Mardi 23 Novembre 2010
Dans : La photo | Exposition, conférence et activité | Le marché

QR Code, la photo fait le pont entre réel et virtuel

QR Code, la photo fait le pont entre réel et virtuel

Le QR Code c'est une URL en photo ! Au Salon de la Photo, nous proposions deux badges aux visiteurs (j'espère que vous en avez pris au moins un), un modèle classique et l'autre garni d'un QR Code (un format de code 2D). Ce dernier a suscité pas mal de questions d'où l'idée d'une note.

Tout d'abord le fonctionnement, il est on ne peut plus simple. Quand vous photographiez le badge sur votre téléphone, le site Déclencheur s'ouvre sur votre mobile. Pas besoin de saisir l'URL sur un clavier étriqué, une simple photo suffit.

En pratique, il faut avoir installé une appli compatible, comme QR Reader sur iPhone. Heureusement on en trouve pour la plupart des camera phones. On trouve même des décodeurs en ligne, si vous utilisez une webcam.

C'est au Japon que les QR Codes ont d'abord été popularisé, entre autre parce que les opérateurs y ont pris l'habitude de pré-installer l'appli sur les téléphones. Mais les QR Codes sont en train de se répandre dans le monde entier. Google les déploie à travers ses services (Chart API, Favorite Location, raccourcisseur d'URL, etc.), en France ils sont utilisés notamment par Air France, France 2 et Canal+.

Le QR Code nous plaisait parce que, d'une part, c'est un exemple concret de l'évolution de la photo qui permet à un objet réel de manipuler le monde virtuel. Ensuite c'est un outil pour la mobilité, une autre idée qui nous est chère.

Lire la suite...

Par Benoît Marchal, le Jeudi 18 Novembre 2010
Dans : Déclencheur | Vie en ligne | iPod/iPad | Agora du Net
Page 1 sur 3 :  1 2 3 >